Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Pensez à bien dimensionner les radiateurs électriques

Pensez à bien dimensionner les radiateurs électriques

Dimensionner un radiateur électrique, c’est déterminer la puissance nécessaire pour le chauffage optimal d’une pièce ou de l’habitat. Étant donné l’importance de l’enjeu (économie, écologie, confort, coûts…), cette démarche ne saurait tolérer la moindre erreur ou négligence.

Il est essentiel de définir la puissance de chauffage optimale en fonction de la situation. Alors, voici quelques conseils pour bien dimensionner les radiateurs électriques.

Prendre conscience de l’enjeu

Avant tout, le dimensionnement des radiateurs électriques est très important. Il s’agit de calculer la puissance de chauffage idéale pour apporter la température idéale dans une pièce donnée. Le choix est essentiel, à de nombreux égards. D’abord, le confort de l’habitat durant la saison fraîche en dépend. Ensuite, il y a la consommation d’énergie (qui implique donc le coût) et l’aspect écologique. En cas de puissance insuffisante, il pourrait être nécessaire d’augmenter la température pour accroître le confort, ce qui impliquerait une surconsommation. Et si cette puissance est trop élevée, l’énergie est utilisée en trop, impliquant également une surconsommation.

Tenir compte des mesures standards

Pour le calcul de puissance de chauffage, il est judicieux de vous informer sur les standards en la matière. D’une manière générale, il faut une puissance comprise entre 70 et 100 Watts pour chaque mètre carré, en fonction de la région. Cette valeur s’applique pour une pièce bénéficiant d’une bonne isolation et donc la hauteur sous plafond est d’environ 2,5 mètres. A souligner que pour une pièce dont la superficie dépasse 30 mètres carrés, il est préférable d’installer deux radiateurs au minimum. Et la puissance nécessaire au chauffage est apportée par ces deux (ou plus) appareils.

Tenir compte des déperditions de chaleur

Pour un bon dimensionnement des radiateurs, il faut bien sûr tenir compte des standards, mais pas uniquement. Il est essentiel de prendre en considération les zones de déperdition, pour optimiser le fonctionnement des appareils de chauffage, mais aussi pour assurer le confort des pièces chauffées. Au final, la puissance choisie doit être telle que le chauffage reste optimal, même dans les conditions externes (température extérieur au plus bas, absence de soleil…).

A noter que les bâtis les plus anciennes comportent souvent plus de zones de déperdition d’énergie. Les déperditions se produisent généralement au niveau de la toiture, des murs, du sol et des ouvertures. Il est d’ailleurs essentiel d’y remédier afin de ne pas altérer le chauffage. Concrètement, il est nécessaire de procéder à l’isolation de ces zones en mettant en place des isolants ou des doubles vitrages. Il faut d’ailleurs souligner que des travaux d’amélioration de l’efficacité énergétique doivent impérativement être entrepris avant de procéder au dimensionnement.

Considérer le climat de la région

Pour un dimensionnement réussit des radiateurs, le climat de la région est déterminant. Les températures peuvent varier sensiblement d’une zone à l’autre. Il est nécessaire de tenir compte de la température la plus basse et tenir compte de la température souhaitée dans les différentes pièces.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales