Créer une fiche éco-professionnelle
Accueil > labels, certification R.S.E > Généralités > Portland : deuxième destination dans le monde à obtenir un certificat de (...)

Portland : deuxième destination dans le monde à obtenir un certificat de durabilité

Portland est la plus grande ville de l’Oregon, État du nord-ouest des États-Unis. C’est la troisième ville la plus peuplée du Nord-Ouest Pacifique, après Seattle et Vancouver. Elle est reconnue surtout comme étant une des villes les plus écologiques du pays.

Portland est considérée comme un modèle en matière de protection de l’environnement et de développement durable. Des responsables de nombreuses villes du monde y viennent pour observer ses méthodes. Les habitants de Portland sont les Américains qui recyclent le plus et qui présentent le plus fort taux d’usagers de la bicyclette. Les Officiels de la ville ont à cœur de limiteur de l’extension de Portland en préservant le centre ville et en favorisant les exploitations agricoles en périphérie.

Une ville pour des réunions durables

Travel Portland (l’équivalent de l’Office de Tourisme) a obtenu le plus haut niveau de certification attribué par ASTM qui est un organisme international de normalisation qui rédige et produit des normes techniques concernant les matériaux, les produits, les systèmes, les services, et qui mesure, évalue et sélectionne des destinations pour les événements, salons et conférences, respectueuses de l’environnement. La norme vise à fournir aux organisateurs d’événements et aux fournisseurs tous les outils nécessaires pour la production d’événements responsables.

"Cette certification est la confirmation de l’engagement de Portland dans le développement durable, et donne aux organisateurs de réunions une raison de plus de choisir Portland comme une prochaine destination" a déclaré Jeff Miller, président et chef de la direction de Travel Portland, dans un communiqué.

La nouvelle norme attribuée à la ville définit les critères de performance spécifiques pour la gestion du personnel, les communications, la gestion des déchets, de l’énergie, qualité de l’air, l’eau, l’approvisionnement et les partenaires communautaires.

Michael Luehrs, Président du Green Meeting Industry Council Industry Council (GMIC) a conclu : « Nous sommes très heureux de voir une destination qui est bien connue pour son engagement environnemental et social d’adopter cette norme, et d’obtenir une certification indépendante."



ARTICLES CONNEXES

Petits établissements et durabilité

Pour les petites structures, la voie de la labellisation peut sembler longue, compliquée, exigeante et coûteuse. Il n’est pas toujours aisé de choisir la classification verte appropriée à leurs besoins. Pourtant, les avantages sont nombreux et un retour sur investissement peut-être constaté sur les premières années .

Internet : comment la nouvelle norme NF Z74-501 rend les avis de consommateurs plus fiables

L’Afnor vient de publier la première norme volontaire destinée à rendre plus fiable les avis en ligne des consommateurs. Une première au monde. L’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie estime que cette disposition est positive, même si “des marges de progrès demeurent”. Selon une enquête de l’UMIH, 48% de ses adhérents interrogés “ont déjà repéré des avis suspects concernant leur établissement”.

Avis en ligne de consommateurs : premiers certificats NF service de l’AFNOR en septembre

La marque NF est reconnue par 85% des français, selon une étude IPSOS réalisée en 2009 auprès de 1000 consommateurs. Elle fait partie du peloton de tête des signes de qualité reconnus par les Français. Elle va être proposée aux sites désireux de prouver la fiabilité de leur traitement des avis en ligne de consommateurs, sur la base de la norme NF Z74-501 récemment publiée. NF Service - Avis en ligne indiquera que les sites certifiés répondent à des exigences de contrôles rigoureux.

Des hôteliers français adoptent le « passeport vert » des Nations-Unies

Mis en place par le Programme des Nations-Unies pour l’environnement (PNUE), le « Passeport vert » promeut les vacances, et donc en particulier les hôtels, « durables ». En France, la Loire-Atlantique est le premier département à l’avoir adopté. Il ne devrait pas être le dernier…

83% des Français ne se laissent plus berner par les avis sur le net

Les Français font de moins en moins confiance aux avis de consommateurs, pourtant jugés utiles par 86% d’entre eux. Avec cependant 62% qui déclarent vouloir accorder plus de confiance aux sites qui adopteront la nouvelle norme NF SERVICE des avis en ligne de consommateurs, cette dernière reste la seule initiative capable d’endiguer les faux avis, véritable plaie de l’Internet et du e-commerce.

Entreprises bio : vent debout contre la crise

L’enquête de conjoncture mensuelle menée par le Syndicat professionnel Synabio qui regroupe 120 entreprises adhérentes (transformateurs, distributeurs…) et représentant plus de 250 marques de produits bio montre que la croissance du bio fait de la résistance face à une conjoncture économique morose.

Flocon Vert : la vallée de Chamonix Mont-Blanc labellisée

Avec le développement du tourisme en montagne, les conséquences qui en découlent ne sont pas anodines. L’association " Mountain Riders" a débuté les travaux sur le "Flocon Vert en 2011 et les deux premières stations a recevoir ce label garantissant l’engagement durable des sites, ont été les Rousses dans le Haut-Jura, et Villars en Suisse.

L’acronyme RGE (Reconnu Grenelle de l’Environnement) se renforce et devient "Reconnu Garant de l’Environnement."

En visite à Batimat la ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, a signé trois chartes « RGE » avec l’Ademe et les filières du bâtiment. Ainsi dans le cadre du plan de rénovation énergétique le dispositif "Reconnu garant de l’environnement" valide toujours la qualification des professionnels et s’ouvre dorénavant aux bureaux d’études, architectes et industriels.

L’Ecolabel européen choisi par les hôtels en méditerranée

Lancé en 2012, le programme ShMILE 2 sensibilise des hébergeurs touristiques de six pays méditerranéens aux enjeux environnementaux. Disposant d’une enveloppe de 2 M€, essentiellement financée par l’Union européenne, il tend déjà à modifier les pratiques.

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com

S’abonner Copyright hotelseconews.com Mentions légales