Accueil > actualités reportages > Comprendre > Pour 40 % des Français, leur lit est ce qui leur manque le plus loin de chez (...)

Pour 40 % des Français, leur lit est ce qui leur manque le plus loin de chez eux selon un sondage Aparthotel Adagio et Institut Toluna

A l’approche des vacances de Noël, Aparthotel Adagio® dévoile les résultats d’un sondage [1] réalisé en novembre 2019 par Aparthotel Adagio en partenariat avec l’institut Toluna sur les comportements et réactions des Français lorsqu’ils sont loin de chez eux.

Le lit et la cafetière : le duo indispensable de tout Français qui voyage

Parmi les choses qui leur manquent le plus lorsqu’ils sont loin de chez eux, le lit est l’objet plébiscité quel que soit l’âge ou le sexe des Français (42.6%). L’animal de compagnie arrive en 1re place chez les femmes (25 %) alors que ce sont les amis que les hommes réclament en 1er (28 %). Un de ses atouts majeurs : La marque est une des rares dans son segment à accueillir les animaux de compagnie répondant ainsi au souhait de plus en plus de familles qui refusent de se séparer de leurs bêtes, loin de chez elles. Lorsqu’on leur demande quel objet ils aimeraient toujours emporter avec eux, les Français placent leur machine à café en premier. Ils sont près de la moitié (près de 48 %) à déclarer ne pas se passer de leur machine à café. Le jeu de société est ensuite l’objet préféré pour les hommes comme pour les femmes (22,5 %).

Les Français qui ont la réputation d’être des « fashion-victimes » et de fins gourmets sont finalement très peu à affirmer que le contenu de leur garde-robe ou de leur frigidaire leur manque lorsqu’ils sont loin de chez eux (respectivement 5,5% et 6 %).

Home-sweet-home : synonyme de bien-être

Interrogés sur la pièce qu’ils préfèrent à la maison, les Français ont un faible pour les endroits propices à la détente et à la relaxation. 49 % d’entre eux optent pour leur salon, et 27 %, pour leur chambre contrairement aux clichés, les hommes sont plus nombreux (21%) que les femmes à préférer la cuisine, 15% d’entre elles.

D’autre part, les Français apprécient malgré tout, les longs séjours loin de chez eux. 45,5 % d’entre eux avouent que leur maison ne leur manque qu’au bout de 3 semaines loin de chez eux, et 30 % au bout d’un mois ou plus. Ils sont assez peu à dire que leur maison leur manque au bout d’un court séjour : 5,5 % au bout de 2/3 jours et 19 % au bout d’une semaine.

Karim Malak, Directeur général Aparthotel Adagio commente Cette étude démontre que les Français aiment découvrir des cultures différentes lorsqu’ils voyagent. Avec un point important : ils apprécient le changement à condition de retrouver un confort à la hauteur de ce qu’ils ont chez eux. Grâce à leurs situations majoritairement en centre-ville, et à la série de services et de prestations proposés, les aparthotels Adagio sont la solution idéale pour satisfaire les besoins et envies des Français qui voyagent. En développant notre concept unique et innovant qu’est Le Cercle avec ses différents espaces communs conviviaux (une bibliothèque d’objets, une épicerie, des espaces de coworking, une cuisine partagée …), nous avons souhaité recréer l’ambiance de chez soi loin de chez soi. Notre motivation est en effet de rester à l’écoute de nos clients afin de leur concevoir un séjour comme à la maison.

La culture : le profil d’une majorité de Français en voyage

Aparthotel Adagio s’est également intéressé au profil des voyageurs français en décryptant les principales tendances.

La majorité des Français interrogés (65 %) disent avoir envie de se cultiver et de découvrir le patrimoine lorsqu’ils voyagent : 37,5 % d’entre eux souhaitent privilégier les visites de musées et de vieilles pierres et 28 % se définissent comme des aventuriers qui ont envie de découvrir des lieux hors des sentiers battus. Sans surprise, compte tenu de l’importance de la gastronomie dans la culture française, viennent ensuite les gourmets, qui sont près de 20 % à associer voyage et découvertes culinaires. Période de Noël oblige, les Français sont assez nombreux (12 %) à déclarer voyager pour faire leurs courses. Enfin, les français qui ne sont que 3% à se décrire comme des fêtards qui feraient le tour des villes européennes pour faire la fête, seraient-ils raisonnables ?

[1] sur un échantillon de 1065 Français de 30 à 70 ans, ayant été en déplacement loin de chez eux, pour loisir ou business, dans les 12 derniers mois.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales