Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Premier Bilan carbone du tourisme en Ile-de-France

Premier Bilan carbone du tourisme en Ile-de-France

Une étude commandée par la région Île -de-France au Comité Régional du Tourisme (CRT) a été menée sur deux années pour évoluer le bilan carbone lié aux voyages des visiteurs d’affaires et d’agrément.

L’année 2013 a compté 32,7millions d’arrivées hôtelières en région Paris Ile-de-France, confirmant sa place de première destination touristique mondiale, et affirmant aussi un succès économique qui risque d’être fragilisé par la hausse des coûts énergétiques et le changement climatique dans les 30 prochaines années. C’est pourquoi, la Région Ile-de-France a commandé au Comité Régional du Tourisme (CRT) une étude de prospective sur le tourisme face à ces enjeux, incluant le premier Bilan carbone© de l’activité touristique de la destination. Partant du constat que si rien n’est fait, les émissions de gaz à effet de serre (GES) liées au secteur touristique à Paris Ile-de-France s’élèveront à 27,2 millions de teqCO2 (tonnes équivalent CO2 : unité de mesure des GES) en 2050, l’étude révèle déjà des chiffres impressionnants aujourd’hui : le transport AR des touristes est le premier poste émissif de la filière dont 67,8% concerne le transport aérien. Le bilan actuel de l’activité touristique en région francilienne est de 17,5 millions teqCO2/an d’émissions totales de gaz à effet de serre (GES), soit 190 000 aller-retour de la terre à la lune en voiture ! La majeure partie de ces émissions sont portées par les touristes étrangers venant en île-de-France (10 millions de teqCO2). Les voyages des Franciliens engendrent près de 6 millions de teqCO2. Le reste provient des touristes français venant dans cette région.

Les solutions proposées pour réduire ces émissions de GES

Sur la base du diagnostic carbone, le CRT élabore un plan d’actions afin d’accompagner les professionnels du tourisme :

- Développer une offre d’éco-tourisme en région

- sensibiliser les clientèles de proximité, notamment par la promotion de l’offre train ;

- augmenter la durée de séjour en améliorant la qualité des prestations touristiques ;

- instaurer une politique tarifaire incitative pour les visiteurs qui viennent en transports à faibles émissions ;

- proposer des visites virtuelles, ainsi que des web conférences

Globalement, les leviers pour diminuer les gaz à effet de serre sont multiples et passent tout à la fois par l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments et des équipements des hôtels, centres d’activités, etc… et par la modification des comportements des touristes (usages des sites, déchets, mobilité…). Les actions sont possibles à l’échelle locale, et peuvent faire l’objet d’une valoirsation par une communication ciblée pour les touristes et pour les entreprise concernées.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales