Accueil > actualités reportages > Initiatives > Premier bilan d’un an de l’affichage environnemental des hôteliers engagés (...)

Premier bilan d’un an de l’affichage environnemental des hôteliers engagés pour un tourisme durable

Voilà un an que le lancement du pré-déploiement de l’affichage environnemental a été donné dans le cadre du salon Mondial du tourisme. Jeudi dernier, les hôteliers engagés dans cette démarche, soutenue notamment par l’Umih et le GNI, se sont à nouveau retrouvés Porte de Versailles à Paris pour effectuer un premier bilan.

L’objectif était de mobiliser sur 3 ans, 100 hôteliers volontaires, afin qu’ils mettent en oeuvre des actions pour réduire leur impact suite à l’obtention de leur étiquette environnementale. Depuis l’année dernière ce sont plus de 60 hôtels de typologies très différentes qui ont intégré cette démarche et 30 nouveaux hôtels devraient rejoindre le projet d’ici la fin du mois de mars.

Développement durable : tous concernés !

Les hôteliers ont bien conscience de la sensibilité des clients aux démarches de développement durable et de l’enjeu d’initier une offre de service responsable. Véritable outil de changement des pratiques de consommation touristique, support de communication vis-à-vis de la clientèle, l’affichage environnemental séduit aussi bien les hôtels indépendants que les groupes, comme certains établissements du groupe Barrière, Marriott et également plusieurs hôtels du parc touristique Disney. Parmi les raisons d’être de cette mobilisation : la possibilité d’informer simplement la clientèle sur des impacts environnementaux d’une nuit d’hôtel, de valoriser leur engagement, de rassembler leurs équipes autour d’un projet commun porteur de sens, mais également d’optimiser les coûts de fonctionnement grâce à un plan d’actions ciblé. Par ailleurs, cette démarche permet pour les hôtels les plus engagés de se positionner sur la démarche d’obtention de l’Ecolabel européen grâce un pré-diagnostic établi en fonction des critères obligatoires.

Les premières tendances des hôtels engagés

L’objectif de ce pré-déploiement était de mobiliser des typologies d’hôtels différentes. Le panel est ainsi composé d’hôtel de 2 à 5* (avec 68% d’hôtels 3 et 4*), et la répartition entre indépendants et grands groupes est quasiment égale (56% d’hôtels indépendants et 44% d’hôtels de chaînes). En terme de territoire géographique, trois régions se démarquent avec chacune plus de 8 établissements : Pays de la Loire, Ile de France et Grand Est. Avec un impact moyen de 10,5 kg d’émission de CO2 par nuitée, 42 hôtels ont aujourd’hui effectué leur premier audit. 63% ont obtenu les notes de B et C, et 12% la note A. Le souhait de chaque établissement est de faire évoluer positivement leur note dans les 2 ans à venir.

Des actions mises en place

L’intérêt de la démarche d’affichage environnemental réside dans la mise en place d’un plan d’actions permettant à l’hôtelier de mesurer et d’optimiser sa performance environnementale et économique. Ces actions d’amélioration permettent de réduire jusqu’à 30% son impact environnemental et de 0,50 € à 2€ par nuitée ses coûts de fonctionnement. Ces actions simples sont notamment le relamping, la récupération d’eau de pluie pour les espaces verts, l’utilisation de produits locaux ou de produits d’entretiens écologiques, la sensibilisation des équipes pour une meilleure maîtrise de la température dans les chambres. Même si certaines pratiques restent encore difficiles à mettre en place en raison de la catégorie de certains hôtels (le retrait des produits d’accueil individuels au profit des éco-pompes par exemple ou alors la diminution du grammage du linge), le processus d’amélioration continue est bien présent dans chacun des hôtels audités.

Le futur déploiement de l’affichage environnemental

Le recrutement des hôtels participants au pré-déploiement de l’affichage environnemental touche bientôt à sa fin. Il ne reste que cinq places à pourvoir d’ici le mois de Juin 2018 pour bénéficier d’un co-financement de 50% de l’ADEME. D’ici 2020, les 100 hôtels du projet auront mis en oeuvre les actions d’amélioration identifiées lors du diagnostic et bénéficié de la mise à jour de leur étiquette. L’objectif du pré-déploiement est de valider la méthode en vue de déployer massivement la démarche auprès de l’ensemble du parc hôtelier français. La réussite de l’affichage environnemental passera par la mobilisation commune des acteurs locaux et institutionnels (CCI, les fédérations, CDT et CRT) et des hôteliers (indépendants et grands groupes), de la sensibilisation des clients et de l’opinion publique et à terme de l’implication des acteurs du tourisme tels que les OTA dans une différenciation des hôtels selon leur impact environnemental comme le proposera en exclusivité Fairbooking.com sur son nouveau site internet.

Pour plus d’information :

- ADEME : fabienne.benech@ademe.fr
- Betterfly Tourism : c.mathis@betterfly-tourism.com
- CCI France : l.detorcy@ccifrance.fr
- CDT de l’Aube : jerome.boitelet@aube.fr
- GNI-FAGIHT : m.ferment@gni-fagiht.fr
- GNI-SYNHORCAT : e.bono@gni-synhorcat.fr
- GNI-TERRITOIRES : thomas.leroy@gniterritoires.fr
- Réservation en Direct : contact@resaendirect.fr
- UMIH : umih@umih.fr



TOUS LES ECO-PROFESSIONNELS

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales