Accueil > actualités reportages > Initiatives > Première étiquette environnementale pour le secteur de la restauration

Première étiquette environnementale pour le secteur de la restauration

Le restaurant Le Jardin Gourmand à Lorient est le premier restaurant à recevoir son étiquette environnementale. L’impact environnemental d’un repas est calculé à partir des consommations d’énergie, d’eau et de produits alimentaires sur une année.

Après plusieurs mois d’analyse et d’échange, les professionnels du secteur et les institutions ont décidé de présenter une note autour d’un indice chiffré et d’une lettre permettant une meilleure compréhension des clients et la comparaison entre les restaurants. Trois indicateurs ont été choisis pour calculer la note à savoir l’impact sur les émissions de gaz à effet de serre, l’impact sur l’eau et le pourcentage de produits biologiques. Pour compléter ces données, des indicateurs supplémentaires, importants aux yeux des clients, comme le pourcentage de produits locaux, et les actions engagées par les restaurateurs sont également affichés sous format texte. Avec une émission de CO2 par couvert équivalente à 4,9kg eq CO2, une consommation de 254 litres d’eau par couvert et un approvisionnement en agriculture biologique à hauteur de 46%, Nathalie et Arnaud Beauvais du Jardin Gourmand se voient attribuer une note encourageante : lettre B / indice 43.

Quelles actions déjà mises en place ?

Nathalie Beauvais a expliqué avoir retravaillé sa carte en valorisant encore plus les végétaux, en adaptant une recette de longue date, le coulis d’orange, pour diminuer la consommation d’orange et utiliser l’ensemble du fruit. Arnaud Beauvais a quant à lui décidé de mieux gérer son stock de vin pour supprimer quelques caves à vin réfrigérées et d’être plus attentif aux vins d’origine biologique. Néanmoins, en prenant en compte les pistes d’actions proposées par EVEA Tourisme, auteur de l’analyse, le menu aurait pu atteindre la note maximale à savoir la lettre A.

Quelle suite au projet ?

Une nouvelle dynamique est lancée dans la restauration bretonne : six autres établissements ont adhéré au projet. Il semble évident qu’aujourd’hui les restaurants ont leur rôle à jouer au quotidien en améliorant leur pratiques et sont des vecteurs essentiels pour sensibiliser le grand public à l’impact de leur consommation alimentaire. La protection de l’environnement n’est pas forcément synonyme de dépenses, bien au contraire tous les acteurs du secteur peuvent y gagner !

Pour en savoir plus :

APIIH : Thomas Leroy, contact@apiih.fr, 02 40 48 49 05

Jardin Gourmand : Nathalie et Arnaud Beauvais, jardingourmand@tropmad.com, 06 63 08 04 50

EVEA Tourisme : Hubert Vendeville, h.vendeville@evea-tourisme.com, 02 40 74 69 24



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales