Accueil > éco construction éco rénovation > Généralités > RBR 2020 : la future réglementation thermique en préparation

RBR 2020 : la future réglementation thermique en préparation

Tandis que la RT 2012 est désormais en place, les réflexions sur la prochaine réglementation thermique sont déjà en cours. La Réglementation Bâtiment Responsable 2020 (RBR 2020) devrait remplacer prochainement la RT 2012. Une part importante sera donnée aux énergies renouvelables et à la qualité de l’air intérieur.

Il faut rappeler que la RT 2012 concerne les bâtiments de tous les secteurs depuis le 1er janvier 2013. Elle impose à toute construction neuve une consommation d’énergie primaire moyenne inférieure à 50 kWh/m²/an contre 150 kWh/m²/an environ avec la RT 2005.

Si la réglementation thermique 2012 (RT 2012) ne s’intéresse qu’à l’aspect thermique, la prochaine réglementation, provisoirement nommée RBR 2020 pour « Réglementation Bâtiment Responsable 2020 », donnera une place prépondérante aux énergies renouvelables et à la réduction des émissions de gaz à effet de serre. Seul l’aspect thermique ne devrait pas tellement évoluer : « Les bases que pose la réglementation thermique 2012 pour nourrir la réglementation future suffisent sur le plan thermique de l’isolation pour guider la construction future de ces bâtiments », confie Philippe Pelletier, Président du Plan Bâtiment durable et responsable du plan de performance thermique des bâtiments voulu par François Hollande. La particularité de cette nouvelle RT est surtout de s’intéresser à de nouveaux secteurs afin de venir renforcer le confort et la performance. Ainsi, les professionnels devraient être incités à recourir aux matériaux écologiques, notamment au niveau des isolants en privilégiant, entre autres, le chanvre, les fibres de bois ou encore la ouate de cellulose. De même, le cycle de vie des matériaux et leurs conditions de fabrication devraient aussi intervenir dans la détermination de la performance du bâti.

De nouvelles priorités

Concernant le niveau thermique exigé devrait, quant à lui, ne pas être véritablement plus performant. Un pas important avait déjà été franchi avec la RT 2012 en imposant une consommation d’énergie primaire moyenne de moins de 50 kWh/m²/an pour les constructions neuves, tandis que ce même point était fixé à 150 kWh/m²/an sous la RT 2005.

La RBR 2020 pourrait, en échange, s’intéresser de plus près à la qualité de l’air intérieur et à la performance de l’isolation phonique. Deux points qui relèvent davantage du confort intérieur, lui aussi particulièrement mis en avant ces derniers temps avec l’arrivée de produits de plus en plus performants sur ce point.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales