Accueil > actualités reportages > Comprendre > Rapport OMT/ONU : il reste encore beaucoup à faire en terme de durabilité (...)

Rapport OMT/ONU : il reste encore beaucoup à faire en terme de durabilité dans le tourisme

Les pays du monde entier intègrent le développement durable dans leurs politiques de tourisme, mais les preuves des résultats de leur mise en œuvre restent limitées. La recherche réalisée pour le premier « Rapport de base sur l’intégration des modes de consommation et de production durables dans les politiques de tourisme » confirme ce constat.

Le rapport de base, préparé par l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) en collaboration avec les Nations Unies pour l’environnement (ONU) et avec le soutien du gouvernement français, est la première évaluation mondiale des facteurs de consommation et de production durables dans les politiques nationales du tourisme. Au total, 101 États membres de l’OMT ont participé à cet exercice novateur.

Toutes les politiques touristiques analysées font référence à la durabilité dans le cadre de leurs objectifs ou de leur vision et 55% considèrent la durabilité comme un élément transversal. Dans le même temps, 67% des politiques touristiques incluent des références à l’utilisation rationnelle des ressources et 64% associent développement durable et compétitivité du secteur. Les décideurs en matière de tourisme sont conscients de l’importance de la SCP (sustainable consumption and production) mais les références aux instruments de politique visant à la mise en œuvre de celle-ci sont limitées, de même que les preuves disponibles pour d’autres aspects allant au-delà de la performance économique du secteur.

Développement durable et compétitivité vont de pair

Célébrant la publication du rapport de base, le Secrétaire général de l’OMT, Zurab Pololikashvili, a déclaré : « Durabilité et compétitivité vont de pair. Les destinations et les entreprises peuvent se développer tout en contribuant de manière significative au développement durable de plusieurs manières, notamment en utilisant efficacement les ressources, en promouvant la conservation de la biodiversité et en prenant des mesures pour lutter contre le changement climatique. "

Il est essentiel de faire progresser les pratiques en matière de SCP dans le secteur du tourisme afin qu’il puisse contribuer efficacement au développement durable et au Programme 2030. Dans cette optique, l’OMT a également lancé les discussions sur la politique de tourisme durable parallèlement au rapport de base. La série de discussions comprend des entretiens avec des ministres du Tourisme sur la mise en œuvre des politiques nationales du tourisme.

Le programme de tourisme durable vise à intensifier les pratiques de SCP qui encouragent l’utilisation efficace des ressources naturelles dans le tourisme tout en produisant moins de déchets et en s’attaquant aux défis du changement climatique et de la biodiversité.

L’OMT est responsable du programme One Planet Sustainable Tourism avec le gouvernement français en tant que co-responsable et en collaboration avec ONU Environnement.

Le programme sert de mécanisme de mise en œuvre pour l’ODD12(Objectifs Développement Durable No 12) et le rapport de base et les discussions sur la politique de tourisme durable contribuent directement à la mise en œuvre des objectifs de One Planet.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales