Accueil > Installations et fournitures > Généralités > Rénovation de l’Hyatt Regency Paris-Étoile : nouvelle solution brevetée (...)

Rénovation de l’Hyatt Regency Paris-Étoile : nouvelle solution brevetée pour l’évacuation des IGH (Immeuble Grande Hauteur)

Dans le cadre de sa rénovation, l’hôtel Hyatt Regency Paris- Étoile bénéficiera de la solution unitaire, modulaire et acoustique Nicoll pour l’évacuation des eaux usées et eaux vannes de ses 995 chambres et suites. L’un des plus hauts immeubles de la capitale sera alors le premier IGH (Immeuble de Grande Hauteur) en France à posséder un réseau unitaire d’évacuation en PVC à haute performance hydraulique.

Tout d’abord, il faut rappeler que certaines idées reçues sur le PVC rigide ont la vie dur. Alors que ce matériau de part sa composition, 57% de sel et 43% dérivés de pétrole, le PVC est naturellement recyclable et ignifuge et possède une remarquable résistance au feu mais également à la corrosion. Quant à sa production, elle ne mobilise que 0,6% du pétrole consommé dans le monde ». S’agissant des additifs apportés pour lui conférer des performances spécifiques (résistance aux UV…), ils sont utilisés de manière responsable et les industriels ont totalement banni le plomb. La réponse apportée conjointement par Nicoll, le bureau d’études guides Conseil & Ingénierie et le Groupe Balas pour le remplacement des 36 chutes en acier a convaincu par sa solution unitaire à très haut débit autant que par son niveau de qualité acoustique. Sa simplicité de mise en œuvre permettra par ailleurs un précieux gain de temps dans ce chantier phasé en quatre sections de 8 étages. Conduit par Bouygues Bâtiment Ile-de-France Rénovation Privée, le chantier devrait être achevé en 2017.

En augmentant sensiblement la capacité du réseau, le système unitaire Chutunic® couplé aux évacuations horizontales Chutaphone® et aux culottes Maxicompact® supprime la nécessité d’une conduite d’aération parallèle. Cette solution à haute capacité hydraulique permettra ainsi de gagner une place signifi cative dans les gaines techniques s’étirant sur les 154 mètres de haut du gratte-ciel parisien. Réputée pour sa capacité à apporter des solutions sur-mesure à forte valeur ajoutée technique, l’entreprise de Cholet s’est imposée dans cet appel d’offre complexe en engageant de nombreuses heures d’études, de développement de pièces spéciales et de tests. Le système modulaire développé pour la gestion des hauts débits de l’hôtel Hyatt Regency a donné lieu à un dépôt de brevet, témoignant une fois de plus de la forte activité inventive à l’œuvre chez Nicoll.

Évacuation et grande hauteur

L’évacuation des eaux usées et eaux vannes dans les immeubles de grande hauteur est soumise à des contraintes importantes en terme de :

• Débit hydraulique et gestion des pressions : la multiplication du nombre d’étages et d’appareils sanitaires raccordés entrainent engorgements, dépressions, remontées d’odeurs etc.

• Vitesse des rejets liée à la hauteur. 
 • Nuisances sonores.

A ces contraintes physiques s’ajoutent des exigences réglementaires (résistance au feu) et économiques (encombrement, temps de mise en œuvre, maintenance) qui amènent les maîtres d’ouvrages à exiger des solutions d’évacuation plus performantes. Non seulement la solution Chutunic® développée, testée et brevetée par Nicoll pour l’Hyatt Regency répond à ces contraintes mais elle affiche des performances supérieures au cahier des charges initial :

• Sécurité incendie conforme : système en PVC marqué NFMe (Euroclasses : B-s1,D0) ;

• Faible encombrement et gain de place en gaines techniques : une seule chute de diamètre 100 mm au lieu de 2 chutes séparées ;

• Performances acoustiques : système éprouvé et récompensé ;

• Simplicité et rapidité de pose.

Une tendance à la verticalité

Alors que l’avenir de nos villes regarde vers le ciel en multipliant les projets de construction d’IGH, les quelque 1500 immeubles de grande hauteur construits en France dans la décennie 70-80 entrent, à l’instar de l’hôtel Hyatt, en phase de réhabilitation : qu’il s’agisse de construction neuve ou de rénovation, la verticalisation challenge les modèles constructifs et appelle de nouvelles réponses techniques.

Si les dernières décennies ont vu les villes repousser toujours plus loin leur périphérie - zones pavillonnaires résidentielles, bureaux et centre commerciaux, l’heure est à présent à la densification par verticalisation. Mesurant aujourd’hui les incidences économiques et écologiques d’un développement urbain horizontal - accroissement des transports, extension des réseaux d’assainissements, diminution des terres arables – les pouvoirs publics semblent décidés à favoriser les plus grandes hauteurs. Entre la région parisienne et les grandes métropoles de Lyon, Marseille, Bordeaux, Nantes, Rennes, une cinquantaine de projets de construction d’IGH serait actuellement à l’étude en France.

En construction neuve comme en rénovation, Nicoll a ainsi vu augmenter sensiblement au cours des 12 derniers mois les demandes d’études pour l’évacuation d’IGH.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales