Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Recyclage des piles : peut mieux faire !

Recyclage des piles : peut mieux faire !

L’éco-organisme Corepile créé en 2003, est chargé d’assurer la collecte et le recyclage des Piles & Accumulateurs Portables mis sur le marché, l’entreprise est aujourd’hui leader en France, avec 70% de la collecte nationale et 70 000 tonnes recyclées depuis l’origine.

La directive européenne 2006/66/CE fixe le taux de collecte des piles et accumulateurs portables (PAP) à 45 % en 2016. Un objectif qui va demander des efforts. D’après une étude menée par l’éco-organisme Corepile auprès de 2 000 Français, seuls 35 % des PAP sont collectés dans les 30 000 points d’enlèvement et recyclés par la filière. Chaque année, 1,2 milliard d’unités sont mises sur le marché en France et 30 % d’entre elles finissent leur vie aux ordures ou dans la nature. Or le pouvoir polluant des PAP est bien connu… Pourtant, leur recyclage peut pleinement participer à l’économie circulaire. Sur la totalité des volumes collectés par Corepile, le recyclage permet ainsi de récupérer 60 % de métaux réutilisables (zinc, alliages de nickel et de fer, plomb). Pour atteindre l’objectif, Corepile va sensibiliser la population et dynamiser les circuits professionnels (entreprises, administration).

De l’étude à l’action

Fort des enseignements tirés de cette étude et tout en consolidant sa mission d’éco-organisme leader en France pour la collecte et le recyclage des piles et petites batteries usagées, Corepile va concentrer son action sur les axes suivants :

- Améliorer la visibilité des bornes dans tous les points de collecte : distribution, déchetteries, entreprises, autres lieux publics...

- Renforcer la communication sur : L’intérêt de ne jeter aucun PAP* dans les ordures ménagères afin de préserver les matières qu’ils contiennent.

- La finalité du bon tri et du recyclage des piles et batteries : moins de déchets d’ordures ménagères, plus de métaux recyclés, moins de risque de pollution !

- Le geste de retrait des piles et petites batteries des appareils électriques inutilisés ou en fin de vie.

- Distribuer le “Cube à Piles” encore plus largement : déjà en 2014, doublement des opérations ! Initier des actions ciblées avec les autres filières, en particulier d’apport volontaire : D3E**, verre, papier, etc.

- Accélérer la sensibilisation des jeunes publics et de leurs parents.

- Dynamiser les circuits professionnels : entreprises et administration.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales