Accueil > actualités reportages > Comprendre > Selon un sondage EASY VOYAGE 62% des voyageurs français sont prêts à (...)

Selon un sondage EASY VOYAGE 62% des voyageurs français sont prêts à dépenser davantage pour un voyage plus responsable* !

Depuis plus d’un an, les questions environnementales et climatiques se sont emparées de l’espace public et médiatique. Ces préoccupations ont fait émerger des figures emblématiques, notamment chez les jeunes, à l’instar de Greta Thumberg, et, régulièrement des manifestations sont organisées partout dans le monde. Cette urgence climatique vient bouleverser les sociétés jusque dans la manière de consommer. Et le tourisme n’échappe pas à la règle !

Le secteur est appelé à se mettre en ordre de marche pour lutter contre son impact environnemental. Des changements sont déjà à l’œuvre du côté des consommateurs, comme en témoigne le phénomène du « flygskam » (la honte de prendre l’avion). De son côté, le gouvernement français lance en ce début d’année une nouvelle taxe sur les billets d’avion pour financer la loi d’orientation des mobilités en faveur de la transition écologique. Face à la crise climatique qui pourrait impacter leur façon de voyager, les Français sont-ils prêts à modifier leurs habitudes ? Souhaitent-ils être plus ou mieux informés ? Que pensent-ils des initiatives menées dans le secteur ? … Easyvoyage.com, qui a sondé 1051 Français sur toutes ces questions, revient sur les grands enseignements de cette enquête…

L’actualité climatico-touristique interpelle les voyageurs français

Globalement, les Français sont sensibilisés à l’impact écologique du tourisme, et notamment des compagnies aériennes. En effet, sur le débat autour du « flygskam », 43% des Français se disent intéressés par le sujet, bien que 33% n’y sont pas sensibles, estimant que d’autres secteurs sont bien plus polluants (automobile, agriculture). Enfin, une minorité (près de 24%) n’ont pas d’avis sur la question ou bien n’en ont jamais entendu parler.

Par ailleurs, la plupart des Français (82%) sont au courant de l’écotaxe imposée par le gouvernement depuis ce 1er janvier (seuls 12% des Français n’en ont jamais entendu parler). Près d’1/3 sont en faveur de cette mesure dans un contexte d’urgence climatique, dont 40% des 18-34 ans, ce qui traduit une réelle sensibilisation des jeunes générations à cette question.

Au contraire, 1 Français sur 2 estime que cette taxe supplémentaire ne résoudra rien au problème, et notamment les 35-54 ans (52%) et des plus de 55 ans (59%).

Puis, lorsqu’on les interroge sur l’impact des croisières, une thématique qui a été au cœur de l’actualité ces derniers mois, près d’1 Français sur 4 pense qu’elles sont aussi polluantes que les autres moyens de transport et pour 1/3 d’entre eux c’est même un moyen de transport jugé encore plus polluant.

Les voyageurs s’intéressent aussi aux actions engagées par les acteurs du tourisme

Face à ces actualités, les attentes sont nombreuses du côté des voyageurs français vis-à-vis des professionnels du tourisme. Ces derniers s’attirent les faveurs des consommateurs puisque 54% estiment qu’ils prennent les mesures nécessaires pour réduire leur empreinte carbone. Ils sont tout de même 37% a pensé le contraire.

Cependant les acteurs du tourisme sont tout de même attendus au tournant… Car, si de nombreux acteurs, tel qu’Air France, prennent des engagements et promettent de compenser leurs émissions de CO2, plus de la moitié des consommateurs (54%) attendent de voir les résultats concrets de ces engagements dans la durée. 22% d’entre eux se montrent optimistes tandis que 23% trouvent cela insuffisant ou ne font pas confiance aux professionnels du tourisme.

Des Français qui expriment une volonté de changement ! 2fa738ec-490d-4ea9-ac40-9927274a67f5@augure.jpg

80% des Français interrogés seraient d’accord pour connaitre l’impact environnemental de chacune des étapes de leur voyage pour pouvoir compenser leurs émissions et 82% estiment que cela les aideraient à une plus grande prise de conscience. D’autres (36,8%) préfèrent ne pas savoir pour ne pas culpabiliser…

Les Français sont prêts à modifier leur comportement pour réduire leur impact sur la planète ! Ainsi, près d’1 Français sur 3 privilégie des vols directs (28%) et 18% d’entre eux choisissent des compagnies qui proposent de compenser les émissions. Ils sont tout de même 22% à n’avoir que le prix comme unique critère, tandis que près de 14% estiment que la compensation des émissions relève de la responsabilité des compagnies aériennes.

En termes de budget, 62% des Français seraient prêts à dépenser davantage pour un voyage plus responsable (vol + hébergement). Parmi ces voyageurs, 51% d’entre eux seraient prêts à dépenser moins de 100€ et 37% jusqu’à 200 euros de plus. Les jeunes, entre 18 et 34 ans, sont les plus engagés sur cette question puisqu’ils sont près de 76% à envisager de dépenser plus pour préserver la planète (contre 58% pour la part des 35-54 ans).

S’envoler à n’importe quel prix ?

Pour un vol long-courrier (8h) les Français sont globalement prêts à dépenser plus pour compenser leurs émissions. Ainsi, la moitié des voyageurs pourraient dépenser jusqu’à 100 euros de plus et près de 8% dépenserait jusqu’à 150 euros. Cependant, ils sont près de 37% à estimer que ce coût doit être pris en charge par la compagnie aérienne.

Le constat est similaire pour les vols courts avec près de 50% des sondés qui voudraient bien rajouter jusqu’à 50 euros de leur poche, 6,61% seraient prêts à mettre 70 euros de plus et près de 5% 100 euros de plus. Pour ce type de vol, ils sont également près de 40% à estimer que le coût des émissions doit être à la charge de la compagnie.

Plutôt confort, économe ou écolo ?

Concernant le logement, certains voyageurs pourraient renoncer à leur propre confort pour protéger la planète (27%) et 23% favoriseraient les hôtels avec une démarche écologique. Pour d’autres, l’écologie ne doit pas impacter leur porte-monnaie et considèrent que le prix est le principal critère de sélection (32%) pour leur hébergement en vacances.

Un label pour tous ?

Lorsqu’on les sonde sur les labels existants dans le secteur du tourisme, près de la majorité des personnes interrogées (45%) déclarent n’en connaitre aucun… Seuls l’Ecolabel Européen et le Green Globe connaissent une certaine notoriété. Une grande majorité (62%) serait d’ailleurs favorable à la création d’un label unique afin de s’y retrouver et pouvoir comparer avec ceux qui ne le sont pas.

« Il y a une véritable prise de conscience écologique de la part des consommateurs et le voyage n’échappe pas à cette tendance ! Les voyageurs qui souhaitent réduire leur impact environnemental prennent en considération les différentes mesures mises en place par les professionnels du tourisme. Par ailleurs, on note un véritable besoin d’information pour les aider à voyager de manière plus responsable. Ce sont ces nouvelles attentes qui nous ont amené à agir à notre échelle en lançant notre nouvel outil : l’éco-comparateur. Celui-ci apportera une information claire aux voyageurs sur les émissions de CO2 émises lors de leur trajet en avion. » indique Jean-Pierre Nadir, Fondateur d’Easyvoyage.com.

Easyvoyage lance son éco-comparateur

Easyvoyage propose aux internautes de trouver les prix des vols les moins chers ou les moins longs. Désormais, ils pourront aussi choisir le vol le plus responsable grâce à l’intégration d’un calculateur d’émissions carbone à son comparateur de vols.

L’objectif est de proposer aux voyageurs un tri des vols en fonction de l’empreinte carbone généré lors du trajet. Pour développer ce nouvel outil et calculer le taux de CO2 des vols, Easyvoyage s’est appuyé sur l’expertise du cabinet de conseil Carbone 4.

* Sondage Easyvoyag.com réalisé entre le 2 et le 3 janvier 2020 auprès du Panel Toluna, sur 1051 personnes âgée de 18 et plus et ayant voyagé à l’étranger dans les 12 derniers mois. Échantillons représentatif de la population française (âge/sexe/CSP).



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales