Accueil > actualités reportages > Produits > Sodas : les fabricants vont prendre des mesures environnementales et (...)

Sodas : les fabricants vont prendre des mesures environnementales et diminuer de 5% leur teneur en sucre

Dans le cadre du Programme National pour l’Alimentation (PNA), le Syndicat National des Boissons Rafraîchissantes, a signé un accord collectif au ministère de l’Agriculture avec le ministre Stéphane Le Foll. Les principaux membres de ce syndicat représentent 80% du marché français (Refresco Gerber France, Orangina Schweppes France, Coca Cola Entreprise, Coco Cola France, Nestlé Waters et Pepsico France).

Trois leviers d’actions seront mis en place

  • Le  premier  consiste  à  abaisser  le  taux  moyen  de  sucres  (à  l’exclusion  des  sucres   naturellement  présents  dans  les  fruits)  des  boissons  rafraîchissantes  sans  alcool  de  5  %  à  horizon  2015.  Ces  entreprises  responsables,  conscientes  des  enjeux  de  santé  publique  liés  à  la  consommation  des  boissons  rafraîchissantes  sans  alcool  (BRSA)  se  sont  organisées  dès  2006  afin  de  revoir  la  formulation  de  leurs  produits  et  d’en  diminuer,  de  manière  significative  (7  %),  la  teneur  en  sucres.  Cette  diminution  passe  en  premier  lieu  par  la  réduction  du  taux  moyen  de  sucres  des  boissons  mais  également  par  le  développement  de  boissons  sans  sucres  ajoutés.  En  moins  de  10  ans,  ces  efforts  de  reformulation  se  traduiront  par  une  diminution  de  12  %  des  taux  de  sucres.

 

  • Le  deuxième  engagement  des  industriels  concerne  plus  particulièrement  la  jeunesse puisque  le  secteur  s’engage  à  supprimer  ses  publicités  télévisées  et  internet  sur  les  créneaux  d’audience  regroupant  plus  de  35  %  d’enfants  de  moins  de  12  ans.

    Réduction de l’impact environnemental

  • Pour le dernier levier, les  entreprises  signataires  de  la  charte  s’engagent,  enfin,  à  diminuer  l’impact  environnemental  de  leurs  modes  de  production  et  de  leurs  activités  commerciales  à  horizon  2020. Ainsi,  la  production  d’un  litre  de  boisson  nécessite  l’utilisation  d’un  à  deux  litres  d’eau.  En  signant  cet  accord  collectif,  les  entreprises  membres  du  SNBR  s’engagent  à  réduire  leur  consommation  d’eau  de  15  %,  ce  qui  représente  une  économie  de  600  millions  de  litres  d’eau  chaque  année.   L’emballage  réprésentant  un  enjeu  environnemental  majeur  pour  les  entreprises  membres  du  SNBR,  l’objectif  collectif  d’intégration  de  PET  recyclé  (rPET)  dans  la  composition  des  bouteilles  a  été  fixé  à  25  %,  certaines  entreprises  ayant  déjà  largement  surpassé  ce  chiffre. Afin  de  poursuivre  l’objectif  de  75  %  de  recyclage  des  emballages  fixé  par  le  gouvernement,  le  secteur  des  boissons  rafraîchissantes  sans  alcool  s’engage  également  dans  une  démarche  pédagogique  d’incitation  au  tri  grâce  à  des  consignes  de  tri  présentes  sur  l’ensemble  des  conditionnements.


SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales