Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Cuisines > Tendances 2015 dans la restauration aux États Unis

Tendances 2015 dans la restauration aux États Unis

Les produits durable de la mer et la réduction des déchets alimentaires seront les principales tendances dans la restauration en 2015, selon la National Restaurant Association. La NRA, comme chaque année, a sondé environ 1300 chefs tous membres de l’American Culinary Federation et les résultats obtenus mettent en avant le développement durable pour cette nouvelle année.

"Depuis plusieurs années, nous continuons à observer d’importantes évolutions concernant les produits durables et la diminution du gaspillage alimentaire ; ce qui qui va s’accélérer dans le futur", a déclaré Annika Stensson, directeur de la communications et de la recherche à la NRA. " Les chefs et les restaurateurs se rendent compte des avantages et des économies qu’ils peuvent réaliser en appliquant la réduction des déchets alimentaires, tout en apportant un bénéfice pour l’environnement." 

Dans le top 20 des tendances de l’enquête, le développement durable est arrivé en troisième position, les produits durables de la mer se classent à la 8ème place devant le problème de réduction / gestion des déchets alimentaires. Pour la sixième année consécutive, les produits durables de la mer conservent leur même place dans ce classement. "La gestion des déchets alimentaires prend de l’ampleur alors que les coûts des prix alimentaires ont augmenté en 2014 de plus 5%, de sorte que leur réduction permet de faire des économies sur les achats des ingrédients nécessaire à la confection des plats en cuisine." 

En outre, les chefs et les restaurateurs reconnaissent que de plus en plus de clients intègrent les pratiques de développement durable dans leur vie quotidienne et veulent retrouver ces pratiques lorsqu’ils vont au restaurant.

"Les consommateurs veulent savoir autant que possible ce qu’ils mangent", a déclaré Jeff Clark, directeur du programme du développement durable de la NRA. "Les chefs et les restaurateurs le savent bien et en sont conscients. Ils comprennent que leurs clients cherchent des aliments qui sont bons pour leur santé, avec du goût et avec peu d’impact sur l’environnement."

Annika Stensson a indiqué que 55% des consommateurs préfèrent choisir des restaurants qui servent des produits cultivés ou élevés dans le respect de l’environnement. "À terme, ce nombre devrait augmenter", a t-elle ajouté.

Le sondage a également révélé que 42% des répondants estiment que le développement durable sera l’orientation principale en matière de restauration des dix prochaines années.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales