Accueil > actualités reportages > Initiatives > Tourisme de congrès durable : le très bon élève Scandinave

Tourisme de congrès durable : le très bon élève Scandinave

Selon le Scandinavian Destination Sustainability Index, 59% des hôtels et 64% des centres de congrès de 16 grandes villes de ces cinq pays : Finlande, Norvège, Suède, Danemark, Islande, possèdent une écocertification délivrée par un organisme tiers. En moyenne, 49% de l’énergie utilisée par ces villes provient de ressources renouvelables ; dans le cas de Reykjavik (Islande), cette proportion atteint 100%.

La quantité d’émissions de dioxyde de carbone (CO2), en tonnes par habitant, est de 2,2 à Oslo (Norvège) et de 3,7 à Stockholm (Suède). Alors qu’en 1990, les pays signataires du protocole de Kyoto visaient à réduire de 20% leurs émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020, Aalborg (Danemark) et Karlstad (Suède) se fixaient l’objectif d’une diminution de 50%. Voilà quelques exemples qui expliquent pourquoi la Scandinavie fait si souvent office de modèle en matière de pratiques durables.

Une collaboration générale pour atteindre un objectif

Accompagné des organismes Meeting Professionals International (MPI) et Green Meeting Industry Council (GMIC), l’organisme scandinave de l’International Congress and Convention Association (ICCA) a rassemblé en 2010 des dizaines de personnes représentant des salles de conférences, des hôtels, des agences événementielles, des organisations de gestion de la destination (DMO) et des centres de congrès (CVB) de Scandinavie. Ensemble, ils ont pris l’engagement de collaborer pour atteindre un objectif commun : créer la première destination de congrès durable au monde. Cette analyse se base sur les données provenant du premier rapport publié par l’ICCA en 2012, le Scandinavian Destination Sustainability Index. Ce document se veut non seulement un outil de collaboration entre la Finlande, la Suède, la Norvège, le Danemark et l’Islande, mais également une référence pour les autres villes de congrès souhaitant entamer ou poursuivre leurs démarches durables. À l’heure actuelle, 45 personnes ont signé, au nom de leurs organismes, le Scandinavian Sustainable Meetings Accord, une déclaration engageant les signataires à poser des actions durables et concrètes sur 10 axes touchant l’industrie des événements et des congrès :

1. Déclarer publiquement sa participation et encourager son réseau de contacts à en faire autant ;

2. S’impliquer et discuter avec ses clients, ses partenaires ainsi qu’avec d’autres personnes qui désirent échanger à propos de la durabilité économique, environnementale et sociale touchant l’industrie ;

3. Informer les personnes intéressées, partager ses connaissances en matière de pratiques durables en organisation de congrès et reconnaître les efforts de bonnes pratiques des membres de l’ICCA ;

4. Encourager les collaborations entre le public et le privé visant le partage de solutions et de bonnes pratiques ;

5. Fournir des ressources aux organisateurs afin qu’ils puissent identifier des fournisseurs responsables et certifiés au sein de leur communauté et ainsi créer davantage d’événements durables ;

6. Prôner un usage efficace, équitable et durable des ressources ;

7. Promouvoir l’utilisation de moyens de transport écologiques en informant au mieux les visiteurs et en travaillant de pair avec les sociétés de transport ;

8. Calculer son empreinte écologique et tenter de la réduire de 20% d’ici 2020 ;

9. Faire respecter les plus hauts standards d’honnêteté, d’équité, d’intégrité et d’éthique ;

10. S’impliquer au sein de sa communauté en créant des liens entre le secteur événementiel et des initiatives socialement responsables. En conclusion, Steen Jakobsen, membre du conseil d’administration du Green Meeting Industry Council (GMIC) déclare que le développement durable n’est pas un vain mot, et devient un impératif dans le business, car les entreprises sont de plus en plus concernées par l’éthique, le social et la performance environnementale, et qu’on doit pouvoir inclure dans les destination des villes de congrès et de conférences le partage de meilleurs pratiques au bénéfice de l’environnement, mais aussi des clients.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales