Accueil > éco construction éco rénovation > Généralités > Transition énergétique : les artisans mobilisés

Transition énergétique : les artisans mobilisés

Les artisans sont en première ligne pour permettre aux bâtiments de réduire leur empreinte carbone. En ce début d’année 2015, les entreprises du bâtiment se sont mobilisées fortement pour la rénovation énergétique. L’organisme de certification Qualibat fait face à un afflux de demandes, avec 10.000 dossiers de qualifications RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) déposés lors des mois de janvier et février.

Le recours à des artisans certifiés RGE est obligatoire depuis le 1er janvier 2015 si le particulier veut pouvoir profiter des aides à la rénovation énergétique. L’incitation est grande pour les commanditaires de travaux, le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique donnant droit à une déduction de 30% du montant des travaux et l’éco-prêt permettant de bénéficier de jusqu’à 10.000 euros à taux zéro (30.000 euros pour les syndicats de copropriétaires). L’organisme de qualification a d’ores et déjà certifié 28.000 entreprises avec la mention RGE. La région comptant le plus d’entreprises RGE est aujourd’hui Rhône-Alpes. La grande majorité des demandes provient des petites entreprises de moins de 5 salariés. Leurs activités couvrent de nombreux domaines : isolation, menuiserie, chauffage… Qualibat délivre une grande variété de qualifications, à la fois relatives aux énergies renouvelables (photovoltaïque, solaire thermique, PAC et bois…) et à l’efficacité énergétique.

Il devient aussi de plus en plus aisé pour les particuliers de trouver des professionnels qualifiés pour réaliser leurs travaux d’efficacité énergétique. L’annuaire RGE, disponible sur le site de l’ADEME, permet de localiser les spécialistes locaux possédant la certification.

L’ADEME et Effinergie travaillent à améliorer l’efficacité énergétique du bâtiment

Dans la même logique, pour mieux évaluer et promouvoir les bonnes pratiques en matière de rénovation énergétique, l’ADEME et le collectif Effinergie ont signé une convention cadre mardi 3 mars 2015. Officialisant un partenariat qui était déjà une réalité depuis quelques temps, cette convention définit plusieurs axes d’action pour faire avancer l’efficacité énergétique.

"L’enjeu est autant de promouvoir une construction exemplaire, source d’innovation, que d’inciter à une rénovation énergétique ambitieuse et massifiée. Ces deux aspects contribueront de manière significative aux réductions de consommation énergétique et d’émissions de gaz à effet de serre", ont déclaré les deux organisations.

Le premier axe du partenariat consiste à diffuser les retours d’expériences en matière de construction et de rénovation performantes. Les opérations labellisées BBC Rénovation offrent une source d’information complète et leur étude permettra de développer des solutions techniques adaptées à la rénovation.

L’ADEME et Effinergie espèrent également élargir la problématique de l’efficacité énergétique au mobilier, aux usages et à la mobilité. Le bâtiment et le chauffage ne sont pas les seuls éléments responsables des surconsommations, les appareils électriques et surtout numériques requièrent aussi beaucoup d’énergie. Il faut développer de nouveaux outils pour pouvoir mesurer cette consommation. Mesurer la consommation d’énergie des déplacements est également un enjeu qu’Effinergie-Ecomobilité souhaite traiter.



SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales