Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Un MOB HOUSE « 3 en 1 » à Saint-Ouen

Un MOB HOUSE « 3 en 1 » à Saint-Ouen

À quelques encablures du premier MOB Hotel lancé en 2017 par Cyril Aouizerate, le MOB HOUSE vient d’ouvrir ses portes dans les Puces de Saint-Ouen. C’est une déclinaison du concept MOB, pour des séjours longue durée, toujours dans un esprit lifestyle.

MOB HOUSE est dédié aux travailleurs nomades et aux entrepreneurs voyageurs avec un hébergement composé de cent chambres « 3 en 1 ». Elles sont pensées pour les plus longs séjours : tout à la fois, lit, bureau et salle de réunion. Cent chambres, une brasserie avec son restaurant "Feuille de Chou", bio, de 200 couverts qui fait la part belle aux produits, un jardin planté de plus de 2000 m2, une piscine extérieure de 20 mètres, une salle de sport, une salle de conversation, une grande table d’hôte accueillant les entrepreneurs en devenir… Ce nouveau lieu a comme principe directeur l’écologie sociale. Depuis la construction du bâtiment privilégiant la terre cuite, le bois ou l’argile, jusqu’au mobilier accordant la priorité aux matériaux naturels. Depuis l’offre de restauration consacrant les produits frais, les petits producteurs bio et les filières courtes. Jusqu’à ses 2 000 m2 de jardin de pleine terre plantée d’arbres. Avec, en exclusivité des produits d’hygiène naturels, évidemment certifiés bio et produits de façon artisanale à Bordeaux. MOB HOUSE, c’est surtout le travail consacré au coeur même de l’errance et de l’hospitalité. Depuis la construction du bâtiment, privilégiant le savoir-faire d’artisans venus de France et d’Italie. Jusqu’à la cuisine ouverte, offrant à la vue des convives la confection des plats qu’ils vont déguster. Avec ses espaces dévolus au travailleur nomade, qui vient là pour une heure ou un rendez-vous, pour la journée ou le temps d’un déjeuner professionnel. Avec sa boutique proposant à la convoitise du visiteur et à l’achat du travailleur des objets de papeterie, de dessin ou d’écriture. Avec ses salles de conversations, accueillant des équipes venues là trouver le refuge, tout à la fois dépaysant, accueillant et stimulant, susceptible de les aider à réfléchir, à imaginer ensemble leurs projets, mais c’est dans la chambre " 3 en 1 " que se concentre le travail et la production, MAIS sans que le travail n’empiète sur le repos et l’intime. Ainsi, pour le prix d’une nuit d’hôtel, l’entrepreneur voyageur dispose désormais, en un seul et même espace modulaire, d’une grande chambre, d’une authentique salle de réunion et d’un vrai bureau. Pour Cyril Aouizerate, Philippe Starck et Michel Reybier, la véritable richesse offerte de ce lieu réside dans le temps et l’espace. La valeur d’un temps suspendu, pour une heure, un jour ou toute une semaine. Le temps d’un déjeuner, d’une nuit ou d’un séjour… Le luxe d’un espace ouvert à chacun, quelque part entre travail et loisir. Lieu, non pas de dilution, mais tout au contraire de conciliation entre le professionnel et l’intime… Comme aime à le rappeler Cyril Aouizerate, le vrai luxe dans notre  époque où tout le monde veut tout en un clic, c’est prendre son temps. Après Saint-Ouen et Lyon dans le quartier de Confluence, d’autres destinations sont prévues, notamment Bordeaux et Washington en 2023 ou encore Los Angeles, Tel Aviv et Florence.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales