Accueil > actualités reportages > Initiatives > Un hôtel norvégien propose à ses clients un taxi-husky !

Un hôtel norvégien propose à ses clients un taxi-husky !

C’est une première, car afin de transporter ses clients au-delà du cercle polaire sans porter atteinte à l’environnement, un hôtel offre un service de taxi bien particulier.

Tout au nord de la Norvège, à plus de 2000 kilomètres d’Oslo, et à quelques encablures de la frontière russe, la ville de Kirkenes. La destination, aussi lointaine qu’exotique, s’est forgée une solide réputation depuis 2006 et la première ouverture du Snowhotel. Comme son nom l’indique, il s’agit là d’un hôtel dont le principal matériau de construction est la neige. Bien que l’on parle ici d’eau glacée, la neige présente un étonnant pouvoir isolant qui permet, même sous ces latitudes extrêmes, de se protéger plutôt efficacement du froid : si la température extérieure est de -35 degrés, la température dans une chambre aux murs de neige ne descendra pas sous les -4 degrés. Avec sa vingtaine de chambres décorées chacune différemment, et son bar de glace (encore une fois, tout est dans le nom : des blocs de glace sont découpés à la tronçonneuse dans le lac gelé voisin, et servent de matériau de construction), le Snowhotel et la ville de Kikernes attirent attirent de nombreux touristes.

Une éco-mobilité originale

Les dirigeants de l’hôtel ont une solution qui permet non seulement d’offrir de jolis souvenirs aux usagers du service, mais en plus de préserver les paysages de carte postale de la région de toute nuisance polluante : un service de taxi / traîneau à chiens qui relie l’aéroport de la ville au Snowhotel. Huit huskies sont harnachés à un traîneau et se chargent de la course, pour une ballade de 45 minutes dans les étendues glacées et un coût de 372 dollars. Pour ne pas offusquer les défenseurs des animaux, l’hôtel qui a lancé ce service 100% non-polluant précise que 200 chiens sont élevés sur place et qu’en conséquence, aucun d’entre eux ne subit une charge de travail excessive.

Un service bien préparé

Encore mieux : avant de lancer leur service, ils ont demandé l’autorisation des gardes forestiers locaux pour s’assurer qu’un tel service ne viendrait pas perturber les rennes qui peuplent les régions traversées par les attelages. Deux conditions néanmoins pour pouvoir profiter de ce taxi-husky : disposer d’une chambre dans le très couru Snowhotel, et prévoir un voyage entre le 20 décembre et le 20 avril, dates d’ouverture et de fermeture de l’établissement qui ne vit que pendant les mois les plus froids.



SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales