Accueil > actualités reportages > Comprendre > Un nouveau procédé éco-énergétique pour garder les poissons frais à bord des (...)

Un nouveau procédé éco-énergétique pour garder les poissons frais à bord des bateaux de pêche

Un nouvel équipement éco-énergétique capable de produire de la glace à bord des navires de pêche permettra de garder les poissons au frais et en bonne condition, et de soutenir l’industrie européenne de la pêche et de contribuer au caractère durable de la pêche.

L’industrie européenne de la pêche pourrait considérablement bénéficier de systèmes de fabrication de glace plus efficaces à bord des bateaux pour conserver et transporter les prises de pêche. Le projet RECOICE (Development of a low cost, low power consumption system for manufacturing liquid ice for fishing), financé par l’UE, a travaillé sur cet objectif ambitieux.

L’objectif de l’initiative était de récupérer la chaleur perdue pour alimenter un moteur Stirling 6 kW (qui fonctionne à l’air chaud) et produire de la glace sans utiliser de puissance supplémentaire ou augmenter la consommation de carburant. Le système capte la chaleur du moteur diesel et de l’échappement du bateau et exploite cette énergie normalement perdue à l’aide d’un échangeur de chaleur qui alimente l’unité de refroidissement du système. Les partenaires du projet ont conduit une étude de marché et analysé la littérature disponible sur le sujet. Ils ont également dressé les grandes lignes de spécifications permettant de construire le système en tenant compte tout aussi bien de sa faisabilité économique que des limitations techniques concernant le moteur, l’échangeur de chaleur, l’unité de refroidissement et de désinfection. Les partenaires du projet RECOICE ont ensuite mesuré la température des gaz d’échappement en conditions réelles sur un navire de pêche avant de développer l’échangeur de chaleur.

La glace liquide : une meilleure conservation pour les poissons

Les matériaux appropriés à la construction de l’équipement ont été identifiés et la conception du moteur Stirling 6 kW a ensuite été réalisée. Les chercheurs et les ingénieurs ont également fabriqué la technologie de glace binaire capable de produire une glace pouvant être aisément pompée à travers des conduites. Cela permettra aux équipages de stocker la glace dans des entrepôts thermiques pendant les périodes creuses et de ne l’utiliser qu’en cas de besoin. Par ailleurs, la glace liquide n’abîme pas les peaux sensibles du poisson, ce qui la rend encore plus attrayante et intéressante pour le marché.

Les travaux sur l’unité de désinfection sont terminés et le nouveau moteur Sterling a été fabriqué, de sorte que l’équipe du projet aura réalisé un prototype viable pour les navires de pêche de petite et moyenne taille. La combinaison écologique obtenue du moteur Stirling avec le système de générateur de glace liquide développé par le projet permettra de soutenir les pêcheries européennes grâce à une pêche et une aquaculture plus durables, un environnement marin en bonne santé et une industrie plus viable d’un point de vue économique. Les économies significatives réalisées en termes de carburant et de glace déboucheront ainsi sur de meilleurs produits, moins d’émissions et une industrie de la pêche rationalisée.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales