Accueil > Installations et fournitures > Généralités > Une fenêtre climatique pour chauffer ou rafraîchir les intérieurs

Une fenêtre climatique pour chauffer ou rafraîchir les intérieurs

Pour un hôtel, l’optimisation de l’espace et le confort intérieur sont des sujets essentiels abordés régulièrement par les maîtres d’œuvre et d’ouvrage. Avant-gardiste, Technal a imaginé une fenêtre climatique innovante, qui produit de la chaleur ou du froid grâce à son cadre en aluminium.

Pour développer ce concept inédit, la marque allie le phénomène physique de l’effet Peltier à un système breveté de couvre-joint technique. L’ensemble permet de chauffer une pièce bien isolée en hiver et de la rafraîchir en été, sans pour autant remplacer une climatisation si celle-ci s’avère nécessaire. Ce nouveau concept est particulièrement adapté aux constructions thermiquement performantes répondant à la RT 2012 et à la prochaine RBR 2020 (Réglementation bâtiment responsable 2020).

L’« effet Peltier » : définition

L’effet Peltier (ou effet thermoélectrique) permet de transformer un cadre de fenêtre classique en un élément chauffant ou rafraîchissant. Découvert en 1834 par le physicien français Jean-Charles Peltier, il repose sur le déplacement de la chaleur, en présence d’un courant électrique dans des matériaux conducteurs de nature différente et liés par des jonctions. Lorsqu’il est alimenté en électricité, le module Peltier génère de la chaleur sur une face et du froid sur l’autre côté. Si la polarité du courant est inversée, la face chaude devient froide et inversement. La fenêtre climatique devient un élément de chauffage à part entière, pilotable à l’aide d’un thermostat. Elle peut se substituer à un système traditionnel et assurer ainsi un gain de place. Pratique pour les petites pièces à vivre situées dans des appartements en zone urbaine où chaque mètre carré est compté. Elle limite également la sensation de paroi froide à proximité de la fenêtre, maximisant le bien-être des occupants.

Chauffage par une fenêtre climatique : un exemple chiffré

Technal a réalisé un calcul thermique normalisé des besoins en chauffage pour une construction de 100 m² au standard RT 2012. Il démontre que 9 menuiseries (7 fenêtres – L. 0,9 x H. 1,4 m et 2 baies coulissantes – L. 2 x H. 2,2 m), soit une surface de cadre aluminium d’environ 5,1 m², permettent de délivrer la puissance nécessaire pour réchauffer en 1 heure l’air de 15°C à 19°C lorsqu’il fait 0°C à l’extérieur, avec une température de surface maximale de 45°C.

L’apport du cadre aluminium

Stimulé par l’innovation, Technal s’appuie sur son savoir-faire de près de 60 ans et les propriétés naturelles de l’aluminium pour développer des systèmes de menuiseries performants et « intelligents » dédiés aux bâtis de demain. Matériau de prédilection de la marque, ce métal a toujours été au service de l’utilisateur ! Noble et durable, il valorise l’enveloppe du bâti et améliore le quotidien des occupants. Les performances de la fenêtre climatique sont obtenues grâce aux propriétés naturelles des profilés aluminium des fenêtres :

– une émissivité qui garantit la diffusion de la chaleur par effet radiatif ;

– une bonne diffusivité permettant d’obtenir une répartition rapide et homogène sur toute la surface du cadre ;

– des performances thermiques qui atteignent un Uw proche de 1 W/m².K.

JPEG - 729.2 ko
©Kengo Kuma & Associates

Le matériau aluminium sera également le fil rouge du stand Technal à Batimat 2017 ! Imaginée par l’architecte japonais Kengo Kuma, une vitrine de 500 m² « se mettra sur son 31 » grâce à l’interprétation scénographique sculpturale de la matière première. Sa finesse et sa légèreté s’exprimeront à travers un nuage d’aluminium à la fois majestueux et poétique



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales