Accueil > actualités reportages > La vie des hôtels 2 > Une norme pour les SPAs

Une norme pour les SPAs

L’Afnor vient de publier sa première norme concernant les Spas. Outre les critères de professionnalisation et de qualité de cette activité, elle aborde la problématique environnementale.

Baptisée NF X 50-843, une nouvelle norme publiée par l’Afnor est consacrée aux SPAs. Son objectif est double : « contribuer à la professionnalisation de ces espaces qui connaissent un succès croissant », et « garantir aux consommateurs des soins et des produits de qualité délivrés par un personnel compétent ».

De l’implantation des équipements à l’ambiance sensorielle

Cette norme d’application « volontaire » définit « des exigences relatives à la conception et au fonctionnement des spas et permet aux professionnels et aux porteurs de projet de travailler dans des conditions optimales », selon l’Afnor. Elle concerne « les établissements dont l’activité de spa de bien-être est soit l’activité principale soit une activité additionnelle à une autre activité » : centres et prestataires de massage, centres d’esthétique et instituts de beauté, salles de remise en forme, les centres thermaux, les centres de thalassothérapie...

Les recommandations fournies portent notamment sur « l’implantation des équipements, la surface recommandée, le contrôle, l’entretien et l’hygiène des installations, le traitement de l’eau ». Néanmoins l’ambiance sensorielle, « les produits cosmétiques et leur mode de stockage », ou encore « la gestion des consommables et du linge indispensables à cette activité », ne sont pas oubliés.

Des recommandations pour diminuer l’impact des activités sur l’environnement

Outre ses objectifs principaux, la nouvelle norme aborde aussi la problématique environnementale avec des recommandations pour diminuer l’impact des activités de spa : tri sélectif, réduction de l’usage des appareils électriques, du système de veille pour les saunas, des produits de nettoyage écologiques… La formation du personnel est également abordée. Ainsi, « le personnel praticien d’un spa de bien-être doit être titulaire d’un diplôme d’Etat en esthétique ou en kinésithérapie et/ou d’un titre homologué au RNCP », le Registre National des Certifications Professionnelles. NF X 50-843 a été élaborée au sein de la commission de normalisation AFNOR « Tourisme de bien-être » composée de professionnels de l’hôtellerie, de la cosmétique, des exploitants, des écoles d’esthétique et des syndicats professionnels. L’association AFNOR et ses filiales se définissent comme « un groupe international au service de l’intérêt général et du développement économique. Il conçoit et déploie des solutions fondées sur les normes, sources de progrès et de confiance ».



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales