Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Cuisines > Valorisez vos huiles alimentaires usagées avec Allo à l’huile

Valorisez vos huiles alimentaires usagées avec Allo à l’huile 

Avec Allo à l’huile, société appartement au Groupe SARIA, tous les professionnels de la restauration peuvent faire appel pour leurs huiles alimentaires usagées (HAU) à l’entreprise Allo à l’huile qui offre des services qui vous permettent de faire des économies et de préserver l’environnement.

Obligations légales des différents acteurs

Pour les professionnels de la restauration, les huiles alimentaires usagées sont soumises à la réglementation générale en matière de déchets non dangereux (en référence aux articles R. 541-7 à R.541-11 du code de l’environnement) et à ce titre la responsabilité du détenteur peut être mise en œuvre notamment en cas de pollution. Ces huiles ne peuvent pas être éliminées suivant le circuit classique des ordures ménagères. Elles doivent être collectées et éliminées par un procédé spécifique. Elles ne peuvent pas non plus être mélangées avec d’autres types de déchets.

Les dispositions du code de la santé publique prévoient l’interdiction absolue de rejet des huiles alimentaires dans les rejets d’eaux usées (article R. 1331-2). Le fait, en violation de l’article L.1331-10, de déverser, sans autorisation, dans les égouts publics, des eaux usées, autres que domestiques, est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la cinquième classe. La récidive de la contravention au présent article est punie conformément à l’article 132-11 du code pénal. En termes de conditionnement et de stockage, les huiles et graisses alimentaires usagées doivent être stockées par le détenteur dans des fûts isolés et identifiés. Les huiles et graisses alimentaires usagées ne doivent pas être souillées ou diluées par d’autres produits.

Le collecteur quant à lui, doit déclarer son activité en Préfecture comme le prévoit la réglementation. Les huiles collectées doivent faire l’objet d’un bordereau d’enlèvement avec mention de la traçabilité. Le traitement et le stockage des huiles alimentaires usagées sont soumis à la règlementation relative aux Installations Classées (sites ICPE).

Respect de l’environnement

Allo à l’huile assure pour vous la collecte et le traitement de vos huiles alimentaires, qui sinon provoquent d’importantes nuisances : charge organique, pouvoir colmatant important des eaux résiduaires évacuées vers les dispositifs d’assainissement, odeurs nauséabondes dues à la fermentation, dégradations du fonctionnement des stations d’épurations. Allo à l’huile favorise une valorisation axée vers la production de biocarburant de seconde génération, sans puiser dans les gisements de produits alimentaires, mais au contraire en valorisant un déchet coûteux pour la collectivité.

Les valorisations retenues garantissent des émissions de polluants moindres, comparés aux énergies fossiles traditionnelles. Les déchets solides et eaux ambrées issus du traitement des huiles alimentaires constituent en effet des déchets extrêmement nocifs pour l’environnement, s’ils ne sont pas pris en charge rigoureusement. En particulier, les déversements d’eaux ambrées ou utilisation en combustion de déchets solides peuvent présenter des risques majeurs en termes d’émission de dioxines ou de pollution des eaux.

Des services sur mesures

La mise en place de contenants adaptés aux locaux de votre établissement, ou l’installation de matériels spécifiques ajustés est prévue, et à chaque vidange de friteuse, le restaurant remplit le conteneur laissé par Allo à l’Huile. Ces équipements aident à sécuriser la manutention des huiles, à éliminer les odeurs, à réduire les coûts de main d’oeuvre, à minimiser les incidents salariés, à supprimer les les risque de renversement ou les glissades ainsi que d’empêcher des nuisibles dans la cuisine. Une fois le service lancé, Allo à l’Huile passera à fréquence régulière ou étudiée ou sur appel téléphonique afin de ne jamais gêner votre activité.

Que deviennent les HAU

Les huiles collectées, sont traitées dans des usines spécialisées, classées pour la Protection de l’Environnement (sites ICPE), disposant notamment de procédés de chauffage limitant quasiment toutes les émissions de CO2.

Le transport est optimisé pour réduire les kilomètres parcourus par des véhicules de collecte et de transferts. Les déchets dangereux qui sont compris dans les huiles alimentaires usagées sont extraits et traités dans des filières de destruction ou de valorisation habilitées Après traitement du déchet que constituent les huiles alimentaires usagées, la matière première secondaire résultante est valorisée dans des filières techniques (biodiesel) ou énergétiques (méthanisation).

http://www.alloalhuile.fr



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales