Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Véhicules électriques : les Français pas assez informés

Véhicules électriques : les Français pas assez informés

Selon un sondage récent réalisé par l’institut Ipsos, une majorité de Français aurait à l’heure actuelle un image positive des véhicules électriques malgré un manque d’information significatif en matière de prix et d’autonomie.

Si la France peut se prévaloir d’être le deuxième marché de véhicules électriques en Europe, avec 5.415 immatriculations depuis le début de l’année 2014, les constructeurs automobiles ne semblent pas accorder suffisamment d’attention à l’information des usagers, une information qui pourrait influencer positivement l’acte d’achat. Etant insuffisante, elle pourrait expliquer en partie le fossé existant aujourd’hui entre la bonne réputation des voitures électriques et le peu d’achats enregistrés. Cette méconnaissance générale, mise en lumière par cette enquête de l’Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere) et du groupe Mobivia, concerne principalement l’autonomie et le prix des véhicules proposés ainsi que le déploiement des stations de recharge.

Autonomie : une vision tronquée de la réalité

S’agissant de l’autonomie, première obstacle à l’achat évoqué par 64 % des sondés, "44% des Français déclarent qu’ils porteraient plus d’intérêt à la voiture électrique si son autonomie était supérieure à 250 kilomètres par jour. "Un constat surprenant lorsque l’on sait "qu’en France, la distance moyenne parcourue quotidiennement est 31 kilomètres et les voitures passent 80% de leur temps stationnées."51% des personnes interrogées évoquent quant à elles le manque de stations de recharge.

Le prix d’une voiture électrique est lui aussi très mal connu des Français puisque plus de 71% des sondés avouent ne pas le connaître, et 83% disent être mal informés des aides de l’Etat pour une telle acquisition. 80 % ignorent également la forte différence de coût au kilomètre existant entre les véhicules électriques (2 euros pour 100 kilomètres) et les véhicules thermiques (9,10 euros pour 100 kilomètres à l’essence sans plomb).

Des véhicules appréciés

Cela étant, la voiture électrique jouit tout de même d’une réputation satisfaisante. Ce sondage révèle en effet que la voiture électrique est, pour 93% des sondés, innovante, pour 92%, respectueuse de l’environnement, mais aussi, pour 81%, économique et agréable à conduire. Parmi les 12% ayant déjà essayé une voiture électrique, comme conducteur ou comme passager, 70% les trouvent sécurisantes, 72% les jugent fiables et 65% louent leur côté pratique.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales