Accueil > Installations et fournitures > Généralités > Verticalité mais aussi horizontalité pour les ascenseurs du futur (...)

Verticalité mais aussi horizontalité pour les ascenseurs du futur !

L’invention du groupe allemand Thyssenkrupp devrait bouleverser les transports au sein des immeubles. Le concept Multi préfigure une véritable révolution dans le monde des ascenseurs. L’ère d’une cabine dépendante d’un câble est en passe d’être révolue, plus de 160 ans après son invention.

L’industriel Thyssenkrupp a évoqué son dernier né, le concept Multi. Les cabines autonomes se déplaceront dans un système au sein d’un réseau aux multiples ramifications, aussi bien verticales, qu’horizontales et même obliques ! Celles-ci sont en effet reliées à une sorte de rail central où des plateformes orientables à 360° permettent de les aiguiller vers des embranchements. De quoi grandement augmenter les capacités de transport dans les immeubles, par rapport aux systèmes habituels, uniquement verticaux, où une cabine simple passe beaucoup de temps vide. Thyssenkrupp liste les avantages attendus de sa solution innovante : une capacité accrue de +50 % et une réduction de la demande d’énergie en pic de -60 % grâce aux moteurs linéaires. Le poids des engins sera grandement diminué, notamment puisqu’ils n’ont plus d’immenses longueurs de câbles à gérer. Un point crucial pour des constructions de grande hauteur.

Un gain de surface

Autre intérêt, des cages d’ascenseur plus resserrées autour de la cabine et moins nombreuses, puisque plusieurs d’entre elles peuvent y cohabiter et se croiser en se "rangeant" dans des renfoncements latéraux ad hoc. Résultat : une surface utile agrandie dans les plateaux d’au moins +25 % selon l’industriel, promettant des revenus supérieurs aux promoteurs qui commercialiseront ces espaces. Le dossier de presse précise : "Cela est particulièrement important si l’on considère qu’actuellement les ascenseurs-escalators peuvent occuper jusqu’à 40 % de la surface d’un plancher dans un immeuble de grande hauteur, selon son élévation". Enfin, énième point positif : des temps d’attente compris entre 15 et 30 secondes, maximum. L’innovation a d’ores et déjà été choisie pour équiper une future tour de Berlin par le promoteur OVG Real Estate. Un immeuble qui doit devenir, en 2020, un repère dans la skyline de la capitale allemande et qui adoptera des solutions techniques d’avant-garde. Thyssenkrupp fait savoir qu’avant tout, son ascenseur "à deux dimensions" (au lieu d’être simplement linéaire) sera testé dans une tour d’essais, spécialement construite à Rottweil, sur le site de son centre de R&D. Cette impressionnante structure de 246 mètres de hauteur, en cours de construction, sera la deuxième plus haute d’Allemagne, juste après la Commerzbank Tower de Francfort (259 mètres). La "Testturm" disposera de douze cages d’ascenseur dont trois dédiées au système Multi, qui communiqueront donc entre elles au moyen de connecteurs. Les vitesses ascensionnelles d’essai pourront atteindre les 18 mètres/seconde (65 km/h). L’industriel allemand fait savoir qu’évidemment, toutes les mesures de sécurité, notamment pour le freinage d’urgence, seront prises dans les nouvelles cabines.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales