Accueil > actualités reportages > Initiatives > Viêtnam : tourisme de masse et écologie peuvent-ils faire bon ménage (...)

Viêtnam : tourisme de masse et écologie peuvent-ils faire bon ménage ?

Situés sur la côte Est du Viêtnam, les 728 hectares de l’écoparc Mui Dinh permettront à ses visiteurs de profiter de l’hospitalité des habitants dans un complexe gigantesque proposant loisirs et bien-être. Le site de Mui Dinh est remarquable par la beauté de la côte mais aussi par la richesse culturelle du peuple Cham.

La richesse de l’écosystème local fait du site un endroit exceptionnel, en passe de devenir le site de loisirs le plus important d’Asie, tout en affichant l’objectif de rester durable et de rendre hommage à l’histoire locale. L’emplacement est en effet remarquable par ses dunes de sable, ses collines rocheuses, ses criques naturelles ainsi que par ses oasis et ses plages de sable blanc. Six hôtels proposeront un total de 7 000 chambres, et 500 villas qui feront face à la mer seront construites. L’architecture est inspirée de l’habitat local du peuple Cham. Le complexe offrira aux vacanciers toutes sortes d’équipement de loisirs, un écoparc, un parc à thème, un club de plage et un club house. C’est le bureau de Bangkok de l’agence Chapman Taylor qui a conçu le plan directeur de l’hôtel de bord de mer, et le gouvernement vietnamien vient de donner son feu vert pour la construction de ce lieu de villégiature exceptionnel par sa taille, pour lequel on peut se demander dans quelle mesure il pourra être réellement durable.



TOUS LES ECO-PROFESSIONNELS

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales