Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Votre hôtel est-il une « épave thermique » ?

Votre hôtel est-il une « épave thermique » ?

Voici comment estimer, à partir de vos factures, votre consommation énergétique globale, et comment ainsi connaître les postes les plus gourmands de votre hôtel, ou encore la « catégorie » de votre bâtiment.

Vous, hôteliers, pouvez vous-même déterminer le niveau de la consommation énergétique de votre établissement, juste en y consacrant un peu de temps et un peu de méthode. Commencez par rassembler toutes les factures relatives à votre consommation, qu’il s’agisse d’électricité, de fioul, de gaz, de bois, sur plusieurs années. Pour chacune de ces sources d’énergies, faites le point sur leur fonction de la manière la plus précise possible : cuisson, chauffage de l’eau, chauffage des pièces, climatisation, ventilation, piscine, luminaires, etc.

Calculez vos consommations annuelles pour chaque source d’énergie

De cette manière si l’un des postes vous semble par la suite particulièrement élevé, vous pourrez le cibler pour y faire des efforts. Déterminez ensuite vos consommations annuelles pour chaque source d’énergie telles qu’elles sont indiquées sur vos documents. Puis convertissez-les en kilowatt-heure (KWh), unité utilisée pour l’électricité ou encore le gaz de ville. Voici quelques conversions utilisables :
- 1 kg de butane ou propane : 12, 8 kWh.
- 1 litre de propane : 6,6 kWh
- 1 M3 de gaz naturel : 11,6 KWh
- 1 litre de fioul : 10 kWh
- 1 kg de charbon : 8,7 kWh
- 1 stère de bois : 1800 kWh
- 1 kg de bûches sèches : 4,1 kWh
- 1 kg de pellets : 4,9 kWh. Au besoin, n’hésitez pas à demander à votre fournisseur le coefficient de conversion de l’énergie qu’il vous fournit, par exemple en ce qui concerne les réseaux de chaleur urbains. Comparez ensuite la consommation de chaque énergie et son coût. Vous verrez ainsi les options qui paraissent les plus économiques. En additionnant toutes ces consommations, vous obtiendrez votre consommation annuelle globale.

50 kWh pour le BBC, 400 ou plus pour l’épave

Prenez maintenant le soin d’ôter la consommation liée aux espaces extérieurs (piscine, espaces verts, etc), vous aurez la consommation annuelle de vos bâtiments. Divisez ensuite par le nombre de mètres carrés concernés : le résultat donne la consommation liée au bâtiment et à l’utilisation des appareils de l’établissement, par mètres carré et par an. Si vous parvenez à isoler la part relative au bâtiment (chauffage, eau chaude sanitaire, éclairage) et celle relative à la consommation des appareils (appareils de lavage, de conservation, de cuisson, ordinateurs, etc), calculez alors la consommation du bâtiment par mètre carré. Une épave thermique se situe à 400-450 kWh/M2 et par an, voire plus. Le bâtiment basse consommation (BBC) est lui inférieur ou égal à 50 kWh/M2 et par an pour les constructions neuves, et inférieur ou égal à 80 kWh/M2 et par an pour les bâtiments existants. Au final, tous les chiffres que vous établirez vous permettront de déterminer vos plans d’action prioritaires et de mesurer ensuite leur efficacité. En moyenne, sachez qu’une structure comme l’IHEI (International hôtels environment initiative) a évalué les principaux postes consommateurs d’énergie d’un hôtel-restaurant 5 étoiles de la manière suivante : chauffage-climatisation-ventilation 23%, chambres 19%, cuisines 12%, buanderie 8 %, piscine 8 %, ascenseurs 8 %, restauration 4 %, toilettes 2 %, divers 16%.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales