Accueil > actualités reportages > Initiatives > WTTC lance un groupe de travail mondial contre la traite des êtres (...)

WTTC lance un groupe de travail mondial contre la traite des êtres humains

Le Conseil mondial du tourisme et des voyages (WTTC) a annoncé la création d’un groupe de travail mondial chargé de prévenir et de combattre le trafic d’êtres humains, une activité illicite qui fait 30 millions de victimes dans le monde et qui s’appuie sur des réseaux de voyage.

Le groupe de travail, composé de membres du WTTC et d’associations sectorielles, deviendra la première initiative mondiale du secteur à affirmer la tolérance zéro et à partager les meilleures pratiques. En tant que industrie mondiale, la traite des êtres humains représente 150 milliards de dollars par an et contribue fortement à l’esclavage moderne, dans lequel 40 millions de personnes dans le monde sont piégées. Un quart des victimes de la traite dans le monde sont des enfants (ou 5,5 millions). Dans le même temps, 19% des victimes sont victimes de la traite à des fins sexuelles, ce qui représente 66% du revenu illicite généré.

La traite des êtres humains est présente pratiquement partout, mais tous ne la criminalisent pas sous toutes ses formes. Le groupe de travail WTTC a donc été créé pour :

LA PRÉVENTION : sensibiliser le secteur et les consommateurs à la traite des êtres humains. Il est prouvé que plus nous en savons, plus nous pouvons prévenir.

LA PROTECTION : former les employés et les voyageurs à l’identification et au signalement des cas suspects.

L’ACTION : encourager les gouvernements à adopter une législation reconnaissant la traite des êtres humains comme un crime tout au long de la chaîne et à développer les ressources et le soutien nécessaire.

LE SOUTIEN : fournir une assistance, une formation à l’employabilité et des opportunités d’emploi à ceux qui en ont réchappé.

Les membres fondateurs du groupe de travail sont Airbnb, Amex GBT, la collection de magasins Bicester Village, Ctrip.com International, CWT, Emirates, le groupe Expedia, Hilton, JTB Corp, la convention de Las Vegas et l’autorité de visite, Marriott International, Silversea, Thomas Cook et TUI.

Gloria Guevara, présidente et chef de la direction de WTTC, a déclaré à propos de la formation du groupe de travail : “La traite des êtres humains est répandu et dévastateur. Nous devons donc faire tout ce qui est en notre pouvoir pour contribuer à éradiquer ce fléau afin que les personnes puissent se déplacer librement et en toute sécurité dans le monde entier, sans jamais être contraintes. Je suis fier de lancer aujourd’hui ce groupe de travail composé des plus importants leaders mondiaux du voyage, des chaînes d’hôtels, des compagnies aériennes, des organisateurs de croisières... Nous sommes résolus à prévenir la traite, à protéger les victimes et à les aider tout en s’engageant avec les gouvernements, afin que cette pandémie se termine une fois pour toute.”



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales