Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Tourisme international : un record en 2014

Tourisme international : un record en 2014

Le tourisme international est en passe de battre un nouveau record d’ici la fin de 2014, avec plus de 1,1 milliard de touristes internationaux qui ont sillonné le monde sur l’année, selon la dernière édition du baromètre de l’OMT. Ce qui équivaut à une croissance supérieure de 5% aux prévisions durant les dix premiers mois de 2014.

Entre janvier et octobre 2014, le nombre de touristes internationaux (visiteurs ayant passé une nuit) s’est élevé à 978 millions, soit 45 millions de plus que durant la même période en 2013. Avec une croissance de 4,7 %, le tourisme international continue d’afficher une progression bien plus forte que la tendance de long terme anticipée par l’OMT pour la période 2010-2020 (+3,8 %), et devrait terminer l’année avec plus de 1,1 milliard de visiteurs. Par région, la hausse la plus marquée a été enregistrée aux Amériques (+8%), devant l’Asie-Pacifique (+5%) et l’Europe (+4%). Par sous-région, l’Amérique du Nord (+9%) et l’Asie du Sud (+8%) se sont distinguées, ainsi que l’Europe du Sud et méditerranéenne, l’Asie du Nord-Est et l’Europe du Nord (chacune à +7%). « Au vu de cette tendance, le tourisme international devrait clore l’année 2014 sur des chiffres records », a déclaré le secrétaire général de l’OMT, Taleb Rifai. « Ce sont des résultats remarquables si l’on considère que différentes régions du globe continuent de faire face à d’importants problèmes géopolitiques et sanitaires, et que la reprise économique dans le monde demeure assez fragile et inégale », a-t-il ajouté. « Plus important, on voit que l’engagement des politiques à l’égard du secteur touristique se développe dans de nombreux pays. Cela est encourageant, d’autant plus que le tourisme constitue un des secteurs les plus à même d’embaucher à un moment où la création d’emplois doit être la priorité de tous », a-t-il conclu.

Amériques : les meilleurs résultats de la dernière décennie

Les Amériques (+8 %) ont affiché la plus forte croissance des dix premiers mois de 2014, et se sont bien reprises après une année en demi-teinte. C’est le meilleur résultat de la région depuis 2004, année au cours de laquelle le tourisme international avait également connu un net rebond, après l’épidémie de SRAS de 2003. Toutes les sous-régions – Amérique du Nord, Caraïbes, Amérique centrale et Amérique du Sud – ont doublé les taux de croissance de 2013, avec des résultats particulièrement positifs en Amérique du Nord, dus notamment aux performances exceptionnelles du Mexique et des États-Unis.

Le nombre d’arrivées de touristes internationaux en Asie-Pacifique a augmenté de 5 % (janvier-octobre), confirmant ainsi la progression des dernières années dans la région. Les meilleurs chiffres sont venus de l’Asie du Sud (+8 %), suivie de l’Inde (+7 %) et de l’Asie du Nord-Est (+7 %), où de grandes destinations comme le Japon et la République de Corée ont enregistré une croissance à deux chiffres. La fréquentation en Océanie a crû de 6 % grâce principalement à la bonne tenue de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. En Asie du Sud-Est (+2 %), la croissance a fléchi par rapport à 2012 et 2013, conséquence de la baisse du nombre d’arrivées en Thaïlande.

L’Europe, région la plus visitée du monde, affichait en octobre une hausse de 4 % de la fréquentation internationale, avec de très bons résultats en Europe du Nord et en Europe du Sud et méditerranéenne (+7 % chacune), où des destinations confirmées comme la Grèce, le Portugal, l’Espagne et Malte ont bénéficié d’une croissance soutenue. Le tourisme international a progressé à un rythme plus modéré en Europe occidentale (+2 %) et a stagné en Europe centrale et orientale (0 %), résultat qui contraste fortement avec les trois dernières années, chacune d’entre elles s’étant soldée par une progression moyenne de 8 % du nombre d’arrivées.

Selon les estimations, le nombre d’arrivées de touristes internationaux au Moyen-Orient s’est accru de 4 % (dans les dix premiers mois de 2014), en progrès par rapport aux baisses enregistrées depuis 2011. Toutes les destinations de la région pour lesquelles on possède des données font état d’une croissance positive ; l’Égypte, la Jordanie, le Liban et l’Arabie saoudite ont tous nettement amélioré leurs résultats en comparaison de 2013.

Le nombre de touristes internationaux en Afrique est en hausse de 3 % (dans les dix premiers mois de 2014), et la reprise s’est confirmée en Afrique du Nord (+2 %). La fréquentation en Afrique subsaharienne s’est améliorée de 3 % malgré les problèmes posés par l’épidémie de maladie à virus Ebola dans quelques pays de l’ouest du continent. Les résultats de l’Afrique et du Moyen-Orient doivent toutefois être lus avec précaution car ils s’appuient sur des données qui sont, pour ces régions, aussi limitées que volatiles. L’OMT publiera d’ici le 27 janvier 2015 les chiffres préliminaires de l’année 2014 au complet sur les arrivées de touristes internationaux.  



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales