Voir le Menu

Aveyron : les gîtes devant les hôtels !

Dans le département de l’Aveyron, faisant partie des plus grandes destinations « nature » françaises, c’est bien plus souvent les gîtes que les hôtels qui sont engagés dans des voies de développement durable. La marge de progression est ici très importante -et intéressante- pour l’hôtellerie.

L’Aveyron étant une grande destination pour les amateurs d’activités et de sport « nature » et traditionnellement pour le tourisme vert, le développement à grande échelle de l’offre liée aux hébergements écologiques et au tourisme durable y trouverait sans doute rapidement un écho très favorable, à la fois en terme d’image et de retombées économiques. Actuellement, les documents du comité départemental du tourisme recense un seul hôtel labellisé : l’hôtel Noù4, situé au coeur du village de Laguiole et qui allie matériaux anciens et design moderne. Labellisé « Clef verte », cet hôtel dispose de 4 chambres et fait également boutique et salon de thé, avec des produits issus de l’agriculture biologique et du commerce équitable. 100% de son énergie provient de sources renouvelables. Un exemple donc pour de multiples autres petits établissements.

De l’éco-gîte à la nuit en roulotte

Un meublé de tourisme (les Castels de Sorgue, 5 étoiles) ainsi que plusieurs gîtes sont eux aussi labellisés : la Ferme de Lorry à Saint-Sever-du-Moustier (au sein d’une exploitation bio, avec vente directe), l’éco-gîte de Tieulet (l’un des premiers de la région Midi-Pyrénées) ainsi que de nouveaux gîtes installés à la Villa des Pins à Verrières, près du Viaduc de Millau et des caves de Roquefort. Autres gîtes se démarquant pour leurs exigences environnementales : le gîte du Brugas, dans un vallon du Parc naturel des Grands Causses, Les Etoiles du berger, le gîte de la Verderie à Calmont, le gîte Kaltex entre Villefranche-de-Rouergue et Albi, le gîte « la Source » vers Najac ou encore les gîtes situés sur l’Aubrac, à Laguiole et Saint-André. Sachez également que dans l’Aveyron, le tourisme durable cela peut également être dormir en roulotte ou encore en yourte. Autant d’exemples dont les hôteliers doivent tenir compte pour leur avenir économique. Gageons donc que le DD aveyronnais sera également un jour la (re) découverte d’hôtels de villages quand ceux-ci se seront mis à l’heure des exigences et de la modernité du développement « soutenable ».



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales