Voir le Menu
Accueil > labels, certification R.S.E > Généralités > Entreprises bio : vent debout contre la crise

Entreprises bio : vent debout contre la crise

L’enquête de conjoncture mensuelle menée par le Syndicat professionnel Synabio qui regroupe 120 entreprises adhérentes (transformateurs, distributeurs…) et représentant plus de 250 marques de produits bio montre que la croissance du bio fait de la résistance face à une conjoncture économique morose.

Les entreprises bio continuent leur croissance

Au cours de son assemblée générale 19 septembre, Synabio a présenté les chiffres d’une enquête qui a été réalisée auprès d’une trentaine d’entreprises adhérentes du Synabio constituant 25% du marché bio français. Le chiffre d’affaires des entreprises du panel a augmenté de +7% en 2012 et poursuit "sa progression en 2013" : +10% pour les 7 premiers mois de l’année (janv. à juil.) par rapport à la même période en 2012, s’est félicité le syndicat.

Les entreprises du Synabio représentent au total un chiffre d’affaires d’environ 1,5 milliards d’euros. Soit environ 40% des 4,17 milliards d’euros du marché bio en 2012, selon les chiffres de l’Agence Bio. Pour prolonger "cette dynamique de croissance", le Synabio "s’engage dans le Plan Ambition Bio 2017 qui s’inscrit dans un projet d’agro-écologie intitulé "produisons autrement", et a signé le contrat de filière alimentaire pour accompagner les entreprises bio dans leur développement. Le syndicat met notamment en œuvre un nouvel outil collectif pour "garantir la qualité sanitaire" des produits bio, a-t-il annoncé.

Pour une meilleure lisibilité de l’étiquetage bio

Aujourd’hui, un produit est qualifié de Bio s’il contient un minimum de 95% d’ingrédients d’origine agricole certifiés biologiques. Dans le cadre de la révision de la réglementation européenne à venir, le Synabio réclame de réserver l’appellation « bio » et l’utilisation du logo européen et de la marque AB, aux seuls produits contenant 100% d’ingrédients bio. La mention sans OGM doit être inscrite sur tous les produits Bio afin de rendre plus compréhensible par le consommateur les allégations relatives aux OGM. Le SYNABIO demande une homogénéisation des règles et un traitement non différencié des mentions à faire apparaître sur les emballages de produits multi-ingrédients et mono-ingrédients et invite le gouvernement à revenir sur la réglementation française, notamment sur la suppression des mentions claires et rassurantes concernant l’absence d’OGM sur les produits multi-ingrédients, qu’ils soient biologiques ou non. "Cette interdiction sème en effet le trouble dans l’esprit des consommateurs et entraîne une distorsion de concurrence avec les produits importés (hors UE) non soumis à cette réglementation".



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales