Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Comprendre > In Extenso : la clientèle d’affaires revient dans les hôtels français

In Extenso : la clientèle d’affaires revient dans les hôtels français

Le secteur hôtelier français qui a vécu un été exceptionnel, a poursuivi sur sa lancée en septembre avec le retour de la clientèle d’affaires et des vacanciers de plus en plus nombreux à faire le choix de partir à la rentrée (on constate effectivement que la poursuite des beaux jours a largement dynamisé la clientèle loisir le vendredi /samedi).

Le taux d’occupation gagne même trois points par rapport au mois d’août pour s’établir à 74%.

Porté par ce rebond, le chiffre d’affaires est lui également en hausse de 6% par rapport à 2019 (année de référence avant la crise du Covid-19).

La France se classe d’ailleurs parmi les pays européens où le chiffre d’affaires a connu la plus forte hausse (+8% en Irlande et + 6% au Royaume-Uni) alors que certains peinent à retrouver un niveau d’avant crise (-21% pour l’Allemagne, -19% pour la Belgique et -9% pour l’Espagne).

Ces pays ayant enregistré un taux d’occupation trop faible permettant d’augmenter significativement les prix.

Le RevPar en France s’établit à 87€ pour le mois de septembre, soit une hausse de 11% par rapport à 2019. L’augmentation la plus forte se fait sur les établissements Luxe et Haut de gamme (+16%) devant la classe super-économique (+14% par rapport à 2019), la gamme économique étant celle qui a le moins performé avec une hausse du RevPar de 5%.

« Les bonnes performances réalisées par l’hôtellerie française depuis le début de l’année se poursuivent sur le mois de septembre. Les professionnels attendaient le retour de la classe affaires dans les hôtels français porté par la tenue de nombreux événements. La tendance devrait se poursuivre pour cette fin d’année même si certains facteurs doivent être regardés de près : la hausse de l’inflation avec la baisse du pouvoir d’achats des touristes ainsi que la hausse et la pénurie dans le secteur de l’énergie qui pourrait limiter les déplacements. », commente Olivier Petit, Associé chez In Extenso Tourisme, Culture et Hôtellerie. Paris et Ile-de-France : la région accueille de nouveau les touristes d’affaires

Paris et la région parisienne continuent leur belle embellie après un été très satisfaisant.

La rentrée de septembre marque en effet un nouveau record pour l’hôtellerie, portée par la clientèle d’affaires dont la région est la principale bénéficiaire en France. Ainsi, le taux d’occupation du mois d’août qui était déjà de 79%, s’est établi ce mois-ci à 88%.

Cette progression du taux d’occupation a été portée par la tenue de nombreux événements dans la capitale à l’instar de la Fashion Week de Paris qui a attiré une clientèle plutôt internationale alors que la Journée du Patrimoine, une clientèle davantage hexagonale.

La clientèle internationale d’affaires a marqué son grand retour dans la région avec plus de 25% de visiteurs étrangers à l’occasion de manifestations internationales.

Taux largement supérieur à celui de 2019 qui était de 13%. Le groupe ADP a d’ailleurs enregistré plus de 8 millions de passagers ayant rejoint la capitale en ce mois de septembre, un chiffre tout de même en repli de 14% par rapport à 2019.

Le RevPar progresse fortement pour s’établir à 244€HT par nuitée soit une hausse de 18% par rapport à 2019. Paris reste la capitale européenne qui connait le plus fort rebond après la crise de Covid-19. Dublin affiche une hausse de 5% du RevPar alors que toutes les autres capitales du continent affichent des baisses : Londres (-3%) ; Madrid, Barcelone et Berlin (-10%) et même -25% pour la capitale belge.

La Côte d’Azur maintient ses bonnes performances pour la rentrée

La région azuréenne poursuit sur sa lancée de début d’année, complétée par les très bons chiffres de cet été, en affichant un taux d’occupation pour le mois de septembre de 79%. Un taux d’occupation largement supérieur aux deux années précédentes, même s’il est en recul par rapport à 2019 qui avait été une année exceptionnelle.

Durant ce mois de septembre, la région a attiré aussi bien des touristes de loisirs et qu’une clientèle affaires grâce à l’organisation de l’Ultra-trail du Mont-Blanc et l’IPEM, qui réunit les professionnels du Private Equity.

La recette moyenne par chambre louée s’est établie à 160€HT soit une hausse de 9% par rapport à 2019. Le RevPar a quant à lui progressé de plus de 20% par rapport à 2019, soit la plus forte hausse de l’hexagone.

Les Régions (hors Côte d’Azur) : bonne attractivité des métropoles

Le mois de septembre 2022 marque le retour de la clientèle d’affaires dans les grandes métropoles (Lyon, Lille, Bordeaux, Marseille, Toulouse, Nantes) qui affichent toutes un taux d’occupation supérieur à 70%.

La capitale bordelaise tire son épingle du jeu en affichant même un taux d’occupation de 80% porté par la tenue de différents événements comme la 18ème Journée Echo Cardio ou encore le Congrès Fédéral Cobady.

Les littoraux affichent également de très belles performances avec un taux d’occupation de 69%, soutenues par les zones du Sud-Est et de l’Aquitaine qui ont recensé un taux d’occupation de 71 et 75%.

Le prix moyen d’une chambre louée en région s’est affiché à 92€HT soit une hausse de 13% par rapport à 2019. Le RevPar s’établit quant à lui 65€HT. En cumulé, le taux d’occupation reste très légèrement inférieur à 2019 (-1%) mais celui-ci est largement compensé par l’augmentation des recettes moyennes par chambre louée.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2022 hotelseconews.com | Mentions légales