Accueil > labels, certification R.S.E > Labels pour l’hôtellerie et la restauration > Gaspillage alimentaire : une labellisation « Restaurant engagé anti-gaspi (...)

Gaspillage alimentaire : une labellisation « Restaurant engagé anti-gaspi »

Ce label créé en 2015 par la start-up Framheim, affiche pour le premier trimestre 2018, plus de 50 restaurants aux pratiques responsables qui se sont déjà investis dans la démarche de labellisation.

Lutter contre le gaspillage alimentaire dans la restauration est le fer de lance de cette start-up au statut d’Entreprise Sociale et Solidaire dont l’objectif est d’aider les restaurateurs à lutter contre le gaspillage alimentaire. Son nom est un clin d’œil au camp de base du premier explorateur à avoir atteint le Pôle Sud, le norvégien Roald Amundsen. Le logo de Framheim représente un des manchots qui peuplent ces terres australes, ô combien symboliques des combats à mener pour sauvegarder la biodiversité de notre planète.

Partant du principe que « "le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas", la société Framheim, conseille les restaurateurs dans la lutte contre le gaspillage alimentaire en s’attachant à les aider à ne pas remplir leurs poubelles, plutôt qu’à leur dire comment les vider.

Les deux fondateurs, Dominique Brechon et Vincent Dantone, après avoir travaillé de nombreuses années sur l’expérience client dans le secteur de la restauration, permettent aux restaurateurs de jouer un rôle actif dans les changements de la société. La restauration du 21e siècle peut et doit être exemplaire. Ainsi,les enseignes qui s’engageront, bénéficieront d’une image responsable, qui sera à long terme reconnue par les clients.

Comment décrocher la labellisation ?

Le label Framheim « Restaurant Engagé Anti-Gaspi » s’obtient suite à la validation d’un nombre suffisant d’actions parmi les 9 domaines présentés dans la charte :

- Collecte des biodéchets
- Formation
- approvisionnements retravaillés et responsables
- Mise en place d’indicateur anti-gaspi
- Action sur les produits à faible valeur
- Offre adaptées
- Sensibilisation, mobilisation, communication,information
- Partenariats
- Ambassadeurs

Il existe trois niveaux d’obtention du label, qui dépendent du nombre de points obtenus par le restaurant : Bronze, Argent et Or. Après dépôt d’une demande de labellisation, les auditeurs de la société Framheim collectent les éléments certifiant que le restaurant peut être labellisé. Le label se veut bienveillant mais pas complaisant. Toutes les actions engagées par le restaurant dans la lutte contre le gaspillage alimentaire sont prises en compte, à partir du moment où elles sont bien réelles.

Le label s’obtient pour une année. En fin de période, un restaurant qui souhaite faire renouveler son label devra fournir les preuves que les actions engagées dans la lutte contre le gaspillage sont toujours d’actualité.

Vincent Dantonel – co-fondateur de Framheim déclare : « Le label se veut aussi évolutif... pour ne pas dire interactif. C’est pour cela qu’il est millésimé. Les pratiques anti-gaspi de 2025 ne seront forcément plus les mêmes que celles de 2018. Il y aura une base commune, mais avec l’éveil des consciences, les évolutions dans la législation et le partage des bonnes pratiques entre labellisés, nous deviendrons de plus en plus exigeants au fur et à mesure que notre communauté va grandir. Il faudra également que les restaurants labellisés, quel que soit leur niveau de départ, progressent d’année en année. Enfin, les consommateurs auront un rôle croissant pour nous aider à contrôler la légitimité des attributions. »

Pour sa part, Dominique Brechon, co-fondateur de Framheim ajoute : « Quant à notre objectif en termes de nombre de labellisés, nous souhaitons surtout obtenir une visibilité nationale, avec un maillage fin sur tout le territoire, et pour tous les types de restauration. Pour ce faire, on espère atteindre le millier de labellisés d’ici la fin de l’année. »

Plus d’informations : https://www.framheim.fr/



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales