Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Réguler efficacement le chauffage : pensez à la domotique

Réguler efficacement le chauffage : pensez à la domotique

La régulation du système de chauffage doit permettre une correspondance idéale entre le besoin d’énergie et la quantité de chaleur effectivement produite.

Électricité, gaz, fioul, les tarifs de l’énergie ont considérablement augmentés ces dernières années, et avec eux, le prix de la facture de chauffage. Plus de de 60% d’augmentation pour le gaz depuis 2005. Pour l’électricité, les tarifs pourraient considérablement grimper. Selon Philippe de Ladoucette, le président de la Commission de régulation de l’énergie (CRE), il faudrait s’attendre à une hausse de près de 30% d’ici à 2016. Ainsi, les prix de l’électricité pourraient augmenter de 6% par an entre 2012 et 2016 en moyenne, contre 1 à 3% en moyenne les années précédentes. Si vous n’envisagez pas de changer tout de suite votre système de chauffage pour diminuer votre consommation d’énergie, alors il ne vous reste plus qu’à mieux contrôler vos consommations. Vous pouvez ainsi baisser la température des chambres non louées, et faire remonter la température juste avant l’arrivée de clients. Optimiser le chauffage des différents espaces de votre établissement, donc le confort quotidien de vos clients, exige de maîtriser les sources diverses de déperdition thermique, indépendamment d’une isolation bien faite. C’est une tâche difficile sans l’apport de la technologie. Ainsi, le développement des techniques de domotique pour le chauffage permet des modes de contrôle très poussés, par exemple des programmations de températures de consigne dans chaque pièce, la liaison à une détection de présence ou à une mesure de l’ensoleillement…. Néanmoins, une utilisation optimale implique une bonne compréhension du fonctionnement de la régulation et du comportement du bâtiment par l’utilisateur. Un manuel d’emploi clair et précis, voire une formation de l’occupant sont donc nécessaires pour garantir l’efficacité de ces solutions.

Les atouts d’un chauffage écologique et domotique

- Mesurer pour anticiper : la domotique fournit des tableaux de bord de consommations en temps réel ou à fréquence préprogrammée ;
- Economiser et respecter : là intervient la personne en charge du contrôle des automatismes, que l’on fait évoluer au fur et à mesure des besoins ;
- Agir : par des réactions déclenchées via des paramètres simples ou plus sophistiqués (issus d’une station météo, ou d’une sonde anémomètre par exemple) ;
- Gérer et coordonner : plusieurs moyens de chauffage peuvent être utilisés (chauffage central, chauffage électrique d’appoint, pompe à chaleur, chauffe eau solaire, puits canadien, etc.). Les faire interagir de façon harmonieuse est un des rôles du logiciel domotique.

Attention : Les mythes concernant l’intermittence du chauffage sont tenaces. Certains professionnels du chauffage déclarent encore que l’intermittence du chauffage ne sert à rien : ce qui est gagné durant le ralenti sera perdu pour remonter le bâtiment en température. Ceci est tout-à-fait faux. L’intermittence conduit toujours à des économies, plus ou moins importantes en fonction de l’inertie du bâtiment, de son niveau d’isolation et de la durée de l’inoccupation. La méconnaissance de l’impact énergétique de la régulation, et le fait que l’équipement de régulation est un des derniers à être mis en place, fait de la régulation un des premiers postes à être sacrifiés pour des raisons budgétaires. Ceci est évidemment une erreur.

Impact de la régulation sur les consommations d’énergie

- 1°C de température ambiante de trop par rapport à une consigne de 20°C, entraîne une surconsommation d’au moins 7 %.
- L’absence d’intermittence en période d’inoccupation entraîne une surconsommation de 5 à 30 % (en fonction de l’inertie du bâtiment, de son niveau d’isolation et de la durée de l’inoccupation de certaines pièces). Par exemple, on mesure généralement que le placement de vannes thermostatiques dans un bâtiment génère une économie de 10%.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales