Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Comprendre > Enquête Salon Mondial du tourisme 2023 : où partiront les franciliens cet été (...)

Enquête Salon Mondial du tourisme 2023 : où partiront les franciliens cet été ?

Chaque année, le Salon Mondial du tourisme mène l’enquête auprès de ses visiteurs afin de connaître leurs projets pour leurs vacances d’été. 1 318 personnes ont répondu à cette nouvelle étude réalisée en décembre 2022. Sauf mention contraire, les chiffres comparatifs sont ceux de l’enquête menée en 2022.

Encore indécis sur leur date de départ, les franciliens ont envie de se retrouver en tête à tête. Si 50 % des franciliens n’ont pas encore fixé le mois de leur départ (comme en 2022), ils sont légèrement nombreux à souhaiter s’évader en juin (14 % vs 12 %). Quoiqu’il en soit, ils partiront entre 2 et 3 semaines (69 % vs 2 personnes sur 3 en 2022), majoritairement en couple (51 % vs 48 %). Si les voyages en solo (23 % vs 26 %) et entre amis (19 % vs 23 %) enregistrent une légère baisse, les vacances en familles restent stables (23 % comme en 2022). 11 % vont préférer un voyage organisé ou en groupe.

Destinations : l’Europe et la Nouvelle Aquitaine en croissance constante ; retour vers le long courrier, avec toutefois une valse des destinations

La réouverture des frontières et les facilités d’entrée dans la plupart des pays incitent les franciliens à opter pour des séjours internationaux. Ils sont ainsi 68 % à envisager de partir à l’étranger (vs 64 %) et 32 % (vs 36 %) en France. Pour rappel, dans l’enquête de 2020 réalisée avant la crise Covid, ils étaient 70 % à vouloir partir à l’étranger.

Dans le Top 5 des pays plébiscités, on retrouve les mêmes pays à des places différentes. En 2023, l’Europe inspire fortement les franciliens (40 % vs 37 %). De fait, les trois destinations européennes que sont l’Espagne, l’Italie et la Grèce reprennent la tête du classement devant les Etats-Unis (premier en 2022) et le Japon qui se maintient à la 5e place.

L’Afrique se distingue cette année en prenant 2 points (9 % vs 7 %). Avec un fort penchant pour la Tanzanie (24 % vs 20 %), le Maroc (19 % vs 16 %) et la Namibie (18 % vs 14 %). Si les autres continents sont à la baisse, il n’en demeure pas moins que certaines destinations tirent leur épingle du jeu. C’est le cas du Mexique (+14 points), la Nouvelle-Calédonie (+10 points), le Brésil (+9 points), l’Argentine, la Thaïlande et la Polynésie Française (+6 points.)

Du côté des destinations françaises, se détachent la région Sud (33 % vs 35 %), la Bretagne (31 % vs 35 %) et la Nouvelle-Aquitaine (28 %) qui ne cesse de progresser depuis 2019 (20 %). Deux autres destinations se distinguent également : la Normandie et les Dom Tom (+1 point.)

En 2023, le prix va influer sur le choix du séjour, le transport et l’hébergement

Soucieux de leur budget, les franciliens considèrent le prix comme un critère important dans le choix de leurs vacances (49 % vs 41 %). Il en est de même pour le transport (58 % vs 54 %), au détriment du confort (23 % vs 30 %) et pour le logement (95 % vs 93 %).

Concernant le type d’hébergement, les chiffres sont quasi identiques à 1 point près pour certains. En revanche, les critères de choix évoluent. Alors que le nombre d’étoiles d’un établissement, la notation ou les avis des voyageurs semblent de plus en plus influer les franciliens (74 % vs 70 %) et que la situation géographique et l’accès en transport demeurent des critères essentiels, tous les autres critères (confort, labels, activités, services complémentaires) sont à la baisse.

L’environnement s’ancre petit à petit

En 2023, un franciliens sur deux a changé ses habitudes de voyages face au problématiques environnementales (ils étaient un sur trois en 2022). Alors que 57% (vs 56 %) des franciliens choisissent leur logement en fonction de sa dimension éco-responsable, ce pourcentage reste en deçà de 2020 (61 %). Cette dimension environnementale prend alors tout son sens en ce qui concerne les activités outdoor. En effet, 21 % (vs 16 %) des franciliens ont l’intention de réaliser une randonnée ou une balade dans l’optique de préserver l’environnement, voire de réaliser une rando zéro déchet.

Activités et outdoor

En matière d’activités, les activités culturelles (53 % vs 55 %) et la découverte de la gastronomie locale qui fait son entrée dans cette enquête avec 53 % sont des piliers parmi les activités préférées pour l’été. La plage conserve sa 3e place avec 46 % (idem en 2022). A noter également des envies de camper (23 % vs 19 %). Toutes les autres activités baissent significativement.

Du côté de la randonnée et des balades, 56 % (vs 57 %) des franciliens ont l’intention de réaliser des activités nature (randonnées, balades) durant leur été 2023, l’occasion pour une majorité d’entre eux d’être en contact avec la nature et la biodiversité (56 % vs 53 %).

Voir l’infographie ci-dessous :



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2022 hotelseconews.com | Mentions légales