Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Initiatives > Iberostar Hotels présente ses objectifs pour atteindre la neutralité carbone (...)

Iberostar Hotels présente ses objectifs pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2030

Le groupe Iberostar vise 2030 pour éliminer les déchets, s’approvisionner en produits de la mer responsables, neutraliser les émissions de carbone et améliorer la santé des écosystèmes entourant ses hôtels, entre autres objectifs. Dans le cadre de cet engagement, l’entreprise précise aussi sa feuille de route sur les émissions de carbone.

Alors que les destinations touristiques ont subi le double impact du changement climatique et de la pandémie mondiale, Iberostar accélère les solutions pour construire un modèle de tourisme responsable avec la science pour la protection de la nature, qui est au cœur de sa stratégie. Avec 80 % de ses hôtels en bord de mer, l’objectif de l’entreprise est de compenser au minimum l’équivalent de 75 % de ses émissions grâce à des solutions de carbone bleu (dioxyde de carbone retiré de l’atmosphère par les écosystèmes océaniques côtiers). Il s’agit de la première étape majeure de sa stratégie vers une économie circulaire. Alors que le Groupe travaille sans relâche pour améliorer l’efficacité globale de ses opérations et s’orienter vers les énergies renouvelables. Iberostar reconnaît le potentiel des écosystèmes marins et côtiers comme une solution au changement climatique et propose la mise en place de quatre initiatives majeures pour atteindre son objectif de neutralité carbone en 2030 :

  • Mettre en œuvre des programmes de protection et de restauration des écosystèmes , compensant au moins 75 % du CO2 émis par les opérations mondiales d’Iberostar d’ici 2030.
  • Utiliser le stockage de carbone bleu de la nature comme source supplémentaire, pour traiter l’excès de nutriments après le traitement des eaux usées, dans toutes les propriétés où l’entreprise dispose de ses propres installations à cet effet.
  • Organiser les destinations où le Groupe opère en ajoutant au moins 25 % d’espaces verts (végétation) supplémentaires à proximité d’hôtels Iberostar sélectionnés, dans le but de protéger les espaces naturels.
  • Élaborer un plan de sensibilisation pour les clients, les employés et les partenaires du groupe Iberostar afin de découvrir l’engagement de l’entreprise en faveur de la santé côtière à travers le mouvement Wave of Change.

L’Agenda 2030 et ses objectifs sont la pierre angulaire des efforts de l’entreprise pour lutter contre le changement climatique. Gloria Fluxà, vice-présidente et CSO du groupe Iberostar, a déclaré : « L’un de nos engagements est de continuer à atténuer le changement climatique grâce à des solutions fondées sur la nature en tirant parti du potentiel des écosystèmes naturels en tant qu’opportunités de solution. Comme le souligne Megan Morikawa, directrice du Global Sustainability Office du groupe, « les mangroves sont bien développées le long des côtes de pays comme le Mexique, Cuba et la République dominicaine, et constituent l’un des plus grands réservoirs de carbone des tropiques. Notre approche inclut donc l’engagement de les protéger et de les restaurer afin d’atteindre un maximum d’absorption et de séquestration du carbone, et ainsi d’atteindre un bilan Net Zero ».

Premières actions pour minimiser les émissions de CO2

Le groupe Iberostar a officialisé le début de son processus de réduction des émissions de CO2 en organisant un événement de plantation de mangroves dans la station balnéaire de Paraíso (Riviera Maya, Mexique). L’entreprise a célébré cette étape avec ses employés en reboisant 70 mangroves grises (mangroves à boutons) et en aménageant une zone récemment dévastée par des phénomènes naturels. L’initiative a eu lieu au sein des activités d’éducation et de sensibilisation de l’entreprise, dans le cadre de son mouvement Wave of Change, et dans le but de renforcer les capacités de réponse locales pour la récupération des écosystèmes marins et côtiers clés, tels que les mangroves et les dunes côtières. Dans cette optique, Iberostar a lancé dès 2019 un ambitieux projet de restauration de la mangrove dans son complexe de Bávaro (Punta Cana, République dominicaine), où l’entreprise récupère une vaste superficie de zones humides. Le projet englobe une restauration totale de 36 470 m2 et vise à reboiser la zone avec de la mangrove rouge et de la mangrove grise (ou mangrove bouton). Actuellement, 10 830 m2 ont déjà été restaurés avec un total de 1555 mangroves plantées.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2022 hotelseconews.com | Mentions légales