Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Comprendre > L’Allemagne montre la voie en matière de réduction des émissions dans les (...)

L’Allemagne montre la voie en matière de réduction des émissions dans les voyages et le tourisme

Le Conseil mondial du voyage et du tourisme ( WTTC ) et le Centre mondial du tourisme durable basé en Arabie saoudite ont dévoilé de nouvelles données détaillant l’empreinte climatique du secteur du voyage et du tourisme en Allemagne.

Grâce à l’un des plus grands projets de recherche de ce type, le WTTC peut, pour la première fois, rapporter et suivre avec précision l’impact du secteur sur l’environnement.

Selon ces nouvelles données novatrices, l’Allemagne est l’un des rares grands pays où les voyages et le tourisme ont continué de croître, tout en réduisant leurs émissions de GES. En 2019, le secteur était responsable de 10,3 % des émissions totales de gaz à effet de serre en Allemagne.

Celles-ci ont chuté de plus de quatre points de pourcentage, pour atteindre 5,9% en 2020 et 5,8% en 2021, principalement en raison de la baisse d’activité du secteur pendant la période de la pandémie.

La croissance ne signifie plus davantage d’émissions

Au cours de cette période, les émissions de gaz à effet de serre ont diminué en moyenne de 1,1 % par an, tandis que la contribution totale des voyages et du tourisme à l’économie allemande a augmenté de 1,5 % en moyenne par an.

Les chiffres montrent également que l’intensité des émissions du secteur continue à diminuer. En 2010, pour chaque euro généré par les voyages et le tourisme en Allemagne, le secteur a émis 0,55 kg de gaz à effet de serre.

En 2019, lorsque les voyages et le tourisme étaient à leur apogée, ce chiffre a chuté de 22 % à 0,43 kg pour 1 € créé, et a continué de baisser les années suivantes, pour atteindre son plus bas niveau de 0,36 kg pour 1 € en 2021.

Cette baisse significative illustre l’impact des changements mis en œuvre par le gouvernement allemand et les chefs d’entreprise pour créer un secteur plus durable.

Julia Simpson, présidente et chef de la direction du WTTC, a déclaré : « Nos données montrent que l’Allemagne est l’une des rares puissances touristique à réduire ses émissions absolues tout en continuant à croître d’année en année. Le secteur du voyage et du tourisme a découplé sa croissance économique de ses émissions de gaz à effet de serre continue de réduire, mais nous savons qu’il reste encore du travail à faire. Pour atteindre nos objectifs et nos ambitions, nous devons prendre des mesures plus importantes et plus audacieuses pour diminuer drastiquement nos émissions. »

« Nous avons besoin du soutien du gouvernement pour accélérer la production de carburant durable pour l’aviation, ce qui aura un impact significatif sur notre empreinte, ainsi qu’apporter plus d’énergie renouvelable à nos réseaux nationaux », a ajouté Julia Simpson.

La consommation d’énergie

L’organisme mondial du tourisme fournit également des informations sur la consommation et l’efficacité énergétique du secteur, et montre qu’entre 2010 et 2019, la consommation totale d’énergie du secteur n’a augmenté que de 0,2 % par an.

Cela démontre que si les voyages et le tourisme ont continué de croître, ils sont également devenus plus économes en énergie.

Entre 2019 et 2021, le secteur a réduit son intensité énergétique de 18,3 %, soulignant les progrès réalisés par les voyages et le tourisme pour réduire considérablement la consommation d’énergie.

Cette recherche exhaustive couvre 185 pays de toutes les régions et sera mise à jour chaque année avec les derniers chiffres.



Hotels Econews- 7 rue PRESCHEZ, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2024 hotelseconews.com | Mentions légales