Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Initiatives > La Fondation des Femmes et Accor lancent une plateforme dédiée au projet « (...)

La Fondation des Femmes et Accor lancent une plateforme dédiée au projet « Abri d’urgence »

La Fondation des femmes, fondation de référence en France pour la défense des droits des femmes et la lutte contre les violences faites aux femmes, et Accor annoncent le lancement d’une plateforme dédiée à « Abri d’urgence », une initiative visant à héberger et à mettre en sécurité les femmes et les enfants victimes de violences au sein d’hôtels Accor.

Financée par Accor, cette plateforme doit permettre d’accorder un logement d’urgence plus rapidement et de manière plus sécurisée. Elle répond à un besoin essentiel de la Fondation des femmes et des associations qu’elle soutient dont la Fédération Nationale Solidarité Femmes : 4 femmes victimes de violences sur 10 qui demandent un hébergement ne se voient pas apporter de réponse du fait de la saturation des dispositifs d’urgence. [1] Par ailleurs, ceux-ci n’offrent pas toujours des conditions d’accès adaptées à ces femmes et enfants très éprouvés. Via cette plateforme, Accor s’engage donc à donner accès à une chambre d’hôtel aux femmes victimes de violences. La qualité des hébergements mis à disposition, même sur une courte durée, est un facteur clé dans le parcours de sortie des violences et de reconstruction. Depuis mars, 148 femmes et enfants ont bénéficié de ce programme inédit, qui se déploie partout en France. Ce projet est également financé par la Fondation BNP Paribas et Alternative Patrimoine.

« Abri d’urgence” prolonge le dispositif d’urgence mis en place par Accor au cours de la pandémie de Covid-19, qui donnait accès à des nuitées hôtelières à prix coûtant. Pendant les périodes de confinement, les tensions et violences conjugales avaient beaucoup augmenté et les difficultés d’hébergement d’urgence s’étaient accentuées [2].

Cette initiative répond à l’engagement pris par Accor en faveur de la protection des femmes victimes de violences, et aux besoins massifs en matière d’hébergement qui demandent la mobilisation du plus grand nombre.

Anne-Cécile Mailfert, Présidente de la Fondation des Femmes, déclare : « Garantir aux femmes qui quittent une situation de violences d’être mises en sécurité dans de bonnes conditions et de manière immédiate est un élément fondamental pour leur permettre de se projeter durablement vers un avenir meilleur. Ce projet contribue à améliorer notre réponse collective au fléau des violences faites aux femmes. »

Sébastien Bazin, Président-directeur général Accor, ajoute : « Accor est engagé depuis de longues années contre les discriminations et les violences faites aux femmes et le lancement de cette plateforme est pour nous une fierté. Accueillir et prendre soin des autres, c’est le sens même de notre métier. Être aux côtés de la Fondation des Femmes pour déployer ce dispositif, offrir un refuge aux femmes et aux enfants victimes de violences et leur permettre de se reconstruire dans la dignité, était naturel pour nous. »

Brune Poirson, Directrice Développement Durable Accor, commente : « Nous sommes heureux du lancement de la plateforme dédiée à « Abri d’urgence ». Pour les femmes victimes de violences et leurs enfants, être logés est une étape majeure pour garantir leur sécurité. Cette plateforme va donc permettre à nos hôtels de leur venir en aide rapidement et de manière sécurisée pour qu’aucune d’elles ne soit laissée seule, sans réponse. »

1] 1 Rapport “Où est l’argent pour l’hébergement des femmes victimes de violences”, novembre 2021, Fondation des femmes et Fédération nationale solidarité Femmes.

[2] Afin de traiter rapidement les besoins et situations d’urgence, Accor avait mis en place CEDA - Coronavirus Emergency Desk Accor - qui visait à centraliser tous les besoins et à proposer des solutions d’hébergement sur tout le territoire aux sans-abris, aux personnes victimes de violences ou encore aux personnels soignants mobilisés durant la pandémie. En 2021, grâce au soutien d’Accor, ce sont plus de 700 femmes victimes et leurs enfants qui ont pu bénéficier de 13 867 nuitées en urgence.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2022 hotelseconews.com | Mentions légales