Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Le Pélican : nouvel hôtel 4 étoiles à Annecy à faible émission de (...)

Le Pélican : nouvel hôtel 4 étoiles à Annecy à faible émission de carbone

Cet établissement quatre étoiles à l’empreinte carbone très faible imaginé par Christian de Portzamparc est érigé au cœur d’un ancien bâtiment classé au patrimoine historique et bénéficie d’un emplacement de choix à l’entrée de la vielle ville et d’une vue imprenable sur le lac.

Au cœur de l’écoquartier Les Trésums, Le Pélican (appartenant au groupe hôtelier PVG de la famille Pollet-Villard) témoigne d’une innovation énergétique et bénéficie d’une source d’énergie locale et renouvelable grâce à une boucle thermique. Il s’affiche comme le premier hôtel français à intégrer le collectif mondial « 1% for the Planet ». L’établissement est constitué de deux bâtiments qui s’opposent architecturalement, entre modernité et histoire, imaginé il y a plus de 10 ans par l’architecte Christian de Portzamparc. Avec ses 101 chambres et suites, un concept de restauration inédit alliant dynamisme et convivialité, une terrasse panoramique, une piscine extérieure et des prestations singulières, Le Pélican offre un établissement aux services multiples qui manquait au cœur de la ville. Une halte à prévoir d’ici les prochains mois pour un séjour mémorable entre lac et montagne…

Un ancien hôpital réaménagé

Cet hôtel 4 étoiles (4800 m²) est un élément central de la reconversion de l’ancien hôpital de la ville en un aménagement urbain de tout un écoquartier. Une empreinte historique remarquable puisque le bâtiment d’origine construit en 1820 pour abriter les hospices a été conservé et a bénéficié d’une importante rénovation. Les deux parties de l’hôtel, Le Cèdre (bâtiment ancien) et La Scène (nouvelle aile), s’articulent autour d’un cèdre libanais vieux d’un siècle et dominant à près de 25 mètres de hauteur. Le nom de l’hôtel « Le Pélican » a été tiré de la structure symbolique de cet oiseau marin présent sur la façade du bâtiment réhabilité : une montagne brute, une falaise de rocher pour un environnement très minéral.

L’accent donné à un établissement respectueux de l’environnement Innovation énergétique, l’empreinte carbone de l’hôtel se veut très faible grâce au raccordement de l’ensemble du quartier à une boucle thermique créée à 12 mètres en profondeur du lac d’Annecy. Une source d’énergie locale et renouvelable : l’eau du lac est ainsi utilisée pour chauffer ou refroidir, selon la saison, l’hôtel et les autres bâtiments alentours.

Une grande première pour un hôtel français puisque Le Pélican intègre le collectif mondial « 1% for the Planet » (1% de son chiffre d’affaires sera ainsi reversé aux associations agréées par le collectif qui œuvrent à la protection de l’environnement).

Une réflexion du concept hôtelier autour de la communion avec les matériaux

Avec un quartier imaginé il y a plus de 10 ans par l’architecte Christian de Portzamparc, les bâtiments de l’hôtel ont été pensés pour s’imbriquer parfaitement à leur environnement et aux montagnes alentours. Carte blanche a été donnée à l’architecte décorateur local, Hervé Lefillatre. L’hôtel compte 101 chambres et suites réparties en 5 catégories. Hervé Lefillatre a souhaité aller au-delà du décor en proposant une immersion sensorielle à l’ensemble des espaces. Les chambres ont été pensées comme un placard ouvert avec un accent donné aux matières et aux textures. Parmi les suites du 6ème et dernier étage, on découvre la Suite Expérience, dans la partie historique, une chambre totalement immersive avec son couchage rond en forme d’igloo et un projecteur à 360° qui couvre la surface autour de soi, permettant ainsi de regarder des images et d’écouter de la musique dans une bulle. Pour les clients de l’hôtel également, une piscine extérieure siège sur le côté droit du majestueux cèdre.

Ô Bon Bec : la table du Pélican

Entre ses espaces lounge invitant à la détente et son côté bistrot chic où chacun sera acteur du dynamisme des lieux, Ô Bon Bec accueille hôtes et locaux et offre un point de vue unique sur le lac. Sylvain Fombertasse (ex Impérial Palace - Annecy) s’illustre aux fourneaux et joue avec la cuisine du monde déclinée aussi en tapas pour un apéritif « découverte ».

A la carte, on ira « parler popotte » avec le chef au « live cooking » et au bar à huitres, choisir sa viande maturée, ses charcuteries d’exception et ses fromages (du fils du fromager Meilleur Ouvrier de France Jacques Dubouloz) dans leurs caves dédiées. Enfin, une cave à vins grand format se présente devant la belle table de partage. Ô Bon Bec se veut un véritable espace de vie respectant les codes du bon vivre, favorisant les bons produits locaux avec une attention toute particulière à l’ambiance musicale dont la programmation a été confiée à DJ Liz Candy.

Avec l’envie affichée de développer cette vie de quartier, place a été faite au célèbre artisan annécien Rouge qui ouvrira ses portes aux résidents comme aux extérieurs et proposera un dessert signature « Le Pélican ». Des services innovants seront également dévoilés à mesure que l’ouverture se rapprochera…



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales