Voir le Menu
Accueil > labels, certification R.S.E > Labels pour l’hôtellerie et la restauration > Les critères de conformité de Green Globe

Les critères de conformité de Green Globe

Le label Green Globe possède une quarantaine de critères devant être respectés par l’hôtelier. Chacun est appuyé par une série d’indicateurs dont plus de 50% doivent être validés.

- L’entreprise a mis en œuvre un système de gestion durable à long terme, adapté à sa réalité et son échelle, et qui prend en compte les questions environnementales, socioculturelles, de qualité, de santé et de sécurité.
- L’Entreprise est en conformité avec toutes les lois et réglementations locales et internationales pertinentes (y compris, entre autres, les aspects concernant la santé, la sécurité, le travail et l’environnement).
- Tout le personnel reçoit une formation périodique concernant son rôle dans la gestion des pratiques environnementales, socioculturelles, liées à la santé et à la sécurité.
- La satisfaction de la clientèle est mesurée et des actions correctives sont prises lorsque c’est nécessaire.
- Le matériel publicitaire est exact et complet. Il ne promet pas plus que ce que peut proposer l’entreprise.
- Conformité à la législation locale sur les droits fonciers et les actions foncières et aux exigences particulières au zonage local, aux zones protégées et aux sites du patrimoine.
- Utilisation de principes de construction et de conception durables localement adaptés tout en respectant l’environnement naturel et culturel.
- Utilisation de principes de conception et de construction durables localement adaptés tout en respectant l’environnement naturel et culturel.
- Des informations concernant le cadre naturel, la culture locale et le patrimoine culturel sont fournies aux clients, ainsi que des explications sur la conduite à tenir lors des visites de zones naturelles, de cultures vivantes et de sites du patrimoine culturel.
- L’entreprise a mis en place une stratégie de communication complète pour informer les visiteurs sur ses politiques, ses programmes et ses initiatives durables.
- L’entreprise veille à la conformité avec toutes les mesures de santé et de sécurité pertinentes pour assurer le bien-être de ses clients, du personnel et de la communauté locale.
- L’entreprise soutient activement les initiatives pour le développement social de la communauté et le développement de ses infrastructures, y compris, entre autres, l’éducation, la santé et l’assainissement.
- Les résidents locaux sont employés, y compris à des postes de direction. Des formations sont proposées si nécessaire.
- L’entreprise achète des biens et des services équitables locaux, s’ils sont disponibles.
- L’entreprise offre aux petits entrepreneurs locaux le moyen de développer et de vendre des produits durables qui sont basés sur la nature, l’histoire et la culture de la région (parmi lesquels la nourriture et les boissons, l’artisanat, les arts performance, les produits agricoles, etc.).
- Un code de conduite à respecter lors d’activités dans les communautés locales a été établi avec le consentement de, et en collaboration avec la communauté.
- L’entreprise a mis en place une politique contre l’exploitation commerciale, particulièrement celle des enfants et des adolescents, y compris l’exploitation sexuelle.
- L’entreprise est équitable dans son embauche des femmes et des minorités locales, y compris aux postes de direction, tout en empêchant le travail des enfants.
- La protection légale nationale ou internationale des employés est respectée et les employés reçoivent un salaire naturel.
- Les activités de l’entreprise ne compromettent pas les services essentiels comme l’eau, l’énergie ou l’assainissement, des communautés voisines.
- L’entreprise suit les lignes directrices établies ou respecte un code de comportement pour les visites de sites culturellement et historiquement sensibles afin de minimiser l’impact des visiteurs et de maximiser leur plaisir.
- Les artéfacts historiques et archéologiques ne sont pas vendus, commercialisés ou exposés, sauf si la loi le permet.
- L’entreprise contribue à la protection des sites et des propriétés revêtant une importance historique, archéologique, culturelle et spirituelle et ne gêne pas l’accès des résidents locaux.
- L’entreprise utilise des éléments empruntés à l’art, à l’architecture ou au patrimoine culturels locaux dans son exploitation, sa conception, sa décoration, sa nourriture ou ses boutiques tout en respectant les droits de propriété intellectuelle des communautés locales.
- La politique d’achat favorise les produits écologiques en ce qui concerne les matériaux de constructions, les biens d’équipement, la nourriture et les produits consommables.
- Les achats de produits consommables et jetables sont mesurés et l’entreprise cherche activement des façons de réduire leur utilisation.
- La consommation d’énergie doit être mesurée, les sources indiquées et des mesures visant à diminuer la consommation totale doivent être adoptées en encourageant l’utilisation d’énergies renouvelables.
- La consommation d’eau doit être mesurée, les sources indiquées et des mesures pour diminuer la consommation globale adoptées.
- Les émissions de gaz à effet de serre provenant de toutes les sources contrôlées par l’entreprise sont mesurées et des procédures sont mises en place pour les réduire et les compenser de façon à minimiser le changement climatique.
- Les eaux usées, y compris les eaux grises, sont traitées efficacement et réutilisées lorsque c’est possible.
- Un plan de gestion des déchets solides est mis en place, avec des objectifs quantitatifs pour minimiser les déchets qui ne pas réutilisés ou recyclés.
- Il existe une stratégie complète de réutilisation pour réduire les déchets destinés à la décharge.
- Il existe une stratégie complète de recyclage pour réduire les déchets destinés à la décharge.
- L’utilisation de substances nocives, parmi lesquelles les pesticides, les peintures, les désinfectants pour piscine et les produits d’entretien, est minimisée ou substituée lorsque c’est possible par des produits inoffensifs et l’utilisation de produits chimiques est gérée correctement.
- L’entreprise met en oeuvre des pratiques pour réduire la pollution : bruit, lumière, ruissellement, érosion, composés appauvrissant la couche d’ozone, aérocontaminants et contaminants des sols.
- Les espèces animales et végétales sauvages sont prélevées dans la nature, consommées, exposées, vendues ou négociées internationalement uniquement dans le cadre d’une activité réglementée qui assure la durabilité de leur utilisation.
- Aucune faune sauvage n’est retenue captive, à l’exception des activités dûment réglementées ; les spécimens vivants d’espèces sauvages protégées ne sont gardés que par des personnes habilitées et équipées pour les héberger et les soigner.
- L’entreprise utilise des espèces indigènes pour l’aménagement paysager et la restauration et elle prend des mesures pour éviter l’introduction d’espèces envahissantes exogènes.
- L’entreprise contribue à soutenir la conservation de la biodiversité, comme les zones protégées naturelles et les zones de grande valeur pour la biodiversité.
- Les interactions avec la nature ne doivent pas entraîner d’effets négatifs sur la viabilité des populations sauvages ; tout dérangement des écosystèmes est minimisé, la zone réhabilitée et des contributions compensatoires sont effectuées pour la gestion de la conservation.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales