Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Initiatives > Méribel sur la piste de la transition écologique, appelée "Méribel (...)

Méribel sur la piste de la transition écologique, appelée "Méribel 2038"

Entamé en 2018, par la mairie de la vallée des Allues, au travers une commission chargée de la protection de la faune, de la flore et de la préservation des paysages, les élus et les acteurs de la vallée ont souhaité structurer encore davantage les actions en faveur du développement durable et ainsi accélérer la transition environnementale du territoire.

Ainsi, cette commission a décidé en 2021 de s’engager dans une démarche de protection globale de la nature en créant le projet « Méribel 2038 », qui vise à proposer un développement du territoire viable sur le plan économique, responsable sur le plan environnemental et épanouissant sur le plan humain.

Déroulement des opérations

Un premier diagnostic réalisé par un bureau d’études (DAMOÉ) au premier semestre 2021 auprès d’agents, d’élus, de socio-professionnels a recensé plus de 450 actions d’ores et déjà engagées sur le territoire en faveur de l’énergie, de la réduction des déchets, de la préservation de nos espaces naturels, de l’attractivité touristique... Un premier bilan carbone s’en ai suivi afin de compléter d’autres actions à engager. Et Le 30 novembre dernier, le premier plan d’action du schéma de transition écologique et sociale Méribel 2038 et sa stratégie ont été dévoilés en réunion publique, après leur approbation la veille en conseil municipal des Allues. Imaginé sur qutre ans (premier cycle 2022-2025), il est fédérateur et intégrateur, puisqu’il rassemble les actions de douze partenaires du territoire, et comporte cent actions concrètes qui seront menées dans la vallée, afin de répondre aux multiples enjeux de la transition écologique comme : améliorer la performance énergétique du patrimoine bâti, développer de nouvelles solutions de mobilité en station, sensibiliser les enfants de la vallée à la citoyenneté...

Qu’est-ce que la démarche Méribel 2038 ?

Le projet baptisé "Méribel 2038", lancé par la Mairie des Allues, fait écho aux 100 ans de la station. C’est une démarche volontaire, structurante et collective, qui vise à relever les défis environnementaux, sociaux et économiques aujourd’hui et demain. Si les enjeux sont mondiaux, la Commune des Allues est persuadée que les politiques de développement durable mises en oeuvre au niveau local sont essentielles pour contribuer à l’atteinte des objectifs. La municipalité souhaite résolument prendre sa part en structurant davantage les actions en faveur du développement durable et ainsi accélérer la transition environnementale du territoire.

Les principes qui guident la démarche : Méribel 2038 se fonde sur une méthodologie organisée, qui permettra de mener le projet dans la durée sur des bases claires, structurées et partagées :
- Une gouvernance organisée avec un pilotage global par la commune des Allues,

  • La recherche d’exemplarité communale,
  • Un plan d’actions partenarial,
  • Une participation élargie à toutes les échelles, y compris au niveau citoyen,
  • Des collaborations supracommunales,
  • Une évaluation partagée et une amélioration en continu,
  • Une communication continue au fil du projet, une vision transversale et prospective.
    - Quatre axes et cent actions

* Axe 1 : Tous impliqués ! Actions qui visent à favoriser la mobilisation du plus grand nombre et à instaurer les bases d’une gouvernance efficace en faveur de la transition écologique et sociale.

* Axe 2 : Adopter un modèle sobre et décarboné Réduire la consommation énergétique et les émissions de gaz à effet de serre des bâtiments, des déplacements, des activités et des usages sont au centre de cet axe qui concerne autant la municipalité que les acteurs économiques et les habitants, chacun à son niveau. La priorisation des actions s’est notamment fondée sur les résultats du premier bilan carbone réalisé par la Commune en 2022.

* Axe 3 : Préserver la biodiversité, les espaces naturels et les ressources Actions qui concourent aux équilibres de préservation et gestion des différents espaces : milieu naturel, forêt, sol, biodiversité, eau. Chaque projet fait le lien entre les éléments naturels et les activités humaines pour une gestion et valorisation raisonnée. Gestion des déchets, exploitation forestière, valorisation du bois, entretien des espaces publics ou naturels, agriculture, activité ski et tourisme sont ainsi également au coeur des actions programmées dans cet axe.

* Axe 4 : Bien vivre aux Allues Cet axe apporte des premières réponses aux préoccupations quotidiennes légitimes de ces derniers et replace les hommes et femmes au centre du territoire. Il s’agit souvent de thématiques très complexes, car liées au modèle économique de développement de la vallée, qui ne pourra évoluer que dans le cadre d’une dynamique collective et de long terme. Ce plan d’actions pose donc les premiers jalons sur ces sujets, qu’il faudra consolider.

De nombreuses actions ont déjà été entreprises, comme :

  • L’installation d’une centrale solaire sur Saulire Express (Méribel Alpina) ;
  • La gestion Technique centralisée et optimisation thermique du Parc olympique ;
  • Déployer des projets d’énergie renouvelables sur le territoire ;
  • Adapter les peuplements forestiers au changement climatique ;
  • Récupérer les eaux pluviales pour arrroser les espaces verts...

Et tant d’autres actions pour la préservation de l’environnement.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2022 hotelseconews.com | Mentions légales