Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Initiatives > Valloire-Galibier s’engage dans la transition énergétique et la protection de (...)

Valloire-Galibier s’engage dans la transition énergétique et la protection de l’environnement

La SEM VALLOIRE, Société d’Economie Mixte, dont la mission est exercée dans le cadre d’un contrat de Délégation de Service Public établi par la commune de VALLOIRE, repart à l’assaut de nouveaux challenges environnementaux, en réponse aux attentes de sa clientèle soucieuse de la protection de la planète.

Ainsi, la SEM VALLOIRE souhaite relever le challenge « Performance énergétique et environnementale » Zoom sur la montée en puissance de la mobilisation au sein de ses équipes, qui tend vers un effet « boule de neige » sur les acteurs de la station…

Une feuille de route écoresponsable

Après une excellente saison d’hiver 2021/2022, la SEM VALLOIRE « trace sa piste » et repart à l’assaut de nouveaux challenges orientés sur quatre axes :

  • La satisfaction clients : la qualité de service et d’accueil et « l’expérience-client » se positionnent au cœur du dispositif. Le package du « parcours clients » comprend ainsi de manière exclusive à Valloire : accueil des clients 7 jours sur 7 en saison d’hiver, offres sur mesure avec de très nombreuses prestations, envoi des forfaits de ski à domicile, libre choix de la location de matériel de ski (dans tous les magasins de Valloire) et de l’école de ski…etc.
  • La performance de son outil de travail, matériel, naturel ou intellectuel ; des actions sont en cours (cf ci-dessous), afin de mobiliser à la fois ses équipes et d’investir dans des équipements plus écologiques et économiques.
  • La sécurité et la sérénité de ses clients et ses collaborateurs ; une importante sensibilisation auprès de l’ensemble des salariés de la SEM Valloire a été mise en place à l’automne dernier visant à protéger, alerter et secourir sur les domaines skiables.
  • La performance énergétique et environnementale : cette saison d’hiver, la SEM VALLOIRE a décidé de pousser encore davantage les curseurs, au regard naturellement du contexte de sobriété énergétique, mais aussi afin de répondre aux attentes de sa clientèle, de plus en plus sensible à l’environnement.

Nouveau : Une expérimentation « START & SKI » mise en place depuis janvier - #1 Chaque geste compte

« La démarche écocitoyenne vise à participer à l’effort demandé à l’ensemble des Français de réduire sa consommation d’électricité pendant les périodes de forte demande, en visant une baisse de 10% de notre consommation énergétique », indique Jean-Marie MARTIN, PDG de la SEM VALLOIRE. Annoncé en comité station la semaine dernière, cette expérimentation « START & SKI » vient de démarrer. Sur les jours à venir, des mesures de performance, tant en termes de consommation électrique que d’expérience client seront réalisées. « Nous avons fait des calculs théoriques qui démontrent que si la remontée est arrêtée plus d’une minute trente, la surconsommation de redémarrage se voit compensée. Nous avons ensuite observé les fréquentations et nous avons constaté l’absence de fréquentation pendant plus d’une minute 30. Cette expérience sera naturellement confortée avec l’affluence pressentie des vacances de février », explique-t-il.

Des actions expérimentales écologiques et économiques complémentaires

  • L’optimisation du plan de damage, grâce à un GPS centimétrique & système de cartographie sur la neige Les efforts d’investissements consentis pour la production de la neige de culture appellent à une gestion stricte de cette précieuse matière première. La SEM Valloire, précurseur, a été la 1re station à opter pour un système de cartographie, lui permettant de répartir le stock de neige produite de manière uniforme et parfaitement homogène sur la surface des pistes à exploiter. Cet équipement, pour lequel d’importants investissements ont été réalisés, est jugé essentiel pour utiliser la neige de façon plus économique et plus écologique. Les conducteurs de dameuses sont dotés aujourd’hui de systèmes cartographiques embarqués qui ont considérablement amélioré leur vision du terrain. « De ce fait, leurs briefs ressemblent maintenant à ceux des pilotes de chasse ! », se félicite Jean-Marie MARTIN.
  • La juste production de neige 90 % de la production annuelle de neige de culture a été réalisée en dehors des heures de pointe. Celle-ci s’est arrêtée lors des 2 journées de pointe pendant lesquelles le coût de l’énergie est beaucoup plus élevé. La mise en place d’un outil de gestion de la production de neige par satellite permet ainsi au domaine skiable de bénéficier d’un enneigement optimum, évitant l’écueil des fameux « points blancs et points noirs » (trop de neige ou pas assez !), préjudiciables tant du point de vue économique qu’écologique.
  • Optimisation de la consommation énergétique des dameuses Une sensibilisation particulièrement importante a été menée auprès des conducteurs des engins de damage. Objectif : économiser 10 % de carburant, grâce à la mise en place d’une « écoconduite » et à l’acquisition d’un logiciel de consommation individualisée, conforme aux normes de pollution. « Nous interagissons avec les conducteurs d’engins dès que leur consommation d’énergie augmente ! » ajoute Eric VIALLET, Responsable du domaine skiable. Ces actions s’inscrivent sur le moyen terme au travers de formations des chauffeurs d’engins et d’un plan d’investissements, qui prévoit le remplacement d’une machine de damage par an, plus performante et écologique. À la clé, une réduction de la consommation de carburant et donc moins d’émissions polluantes pour la montagne.

    Une brique dans « l’efficacité économique » de Valloire

Forts d’une cohésion et d’une cohérence stratégique menée en étroite collaboration avec le village-station, sous l’égide la Commune, l’Office du Tourisme et la Centrale de réservations, nous sommes bel et bien une « brique » dans le dispositif du Village-station ; notre stratégie et notre fonctionnement concourent à l’efficacité économique de Valloire ; nous œuvrons avec sérénité, bon sens et sérénité sur l’avenir ! conclut Jean-Marie MARTIN, PDG de la SEM Valloire.



Hotels Econews- 7 rue PRESCHEZ, 92210 Saint-Cloud. | Mail:jfb@hotelseconews.com | ©2015-2024 hotelseconews.com | Mentions légales