Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Biofluides Environnement : une technologie innovante valorisant les eaux (...)

Biofluides Environnement : une technologie innovante valorisant les eaux grises

Le système E.R.S ( Energy Recycling System) développé depuis trois ans par Biofluides Environnement permet de récupérer les calories apportées par les eaux grises rejetées.

Que ce soit en hôtellerie et en restauration, on se retrouve face au problème des pertes de calories importantes contenues dans les eaux évacuées vers l’égout provenant des eaux grises (eaux usées "chaudes" provenant des lave-linge, lave-vaisselle, douches, éviers...) à des températures avoisinant 25-30°C. Le pôle de recherche et de développement de l’entreprise a développé une technologie visant à capter les calories contenues dans les eaux grises et à les recycler au service de tout autre processus. Les eaux usées ainsi « délestées » de leur chaleur sont ensuite rejetées à l’égout. Cette chaleur recyclée peut alors servir à alimenter des installations de chauffage, d’eau chaude sanitaire ou de traitement d’air. C’est pour exploiter ce gisement de chaleur perdue que Bio-uides Environnement a développé l’E.R.S... Avec comme enjeu principal la réduction de la facture énergétique.

Ne plus gaspiller les calories

L’intérêt de la technologie de Biofluides Environnement se distingue par son intégration à l’intérieur des bâtiments neufs ou existants, dans le prolongement de l’écoulement des eaux usées. Et donc sans toucher aux canalisations souterraines. Les eaux usées sont acheminées vers l’ERS ( Energy Recycling System), les calories sont récupérées dans la cuve revêtue d’un isolant thermique de 40 mm d’épaisseur à très faible coefficient de conductivité et protégée par une enveloppe en tôle d’acier inoxydable. L’ERS est prévu pour ne pas interrompre l’écoulement des eaux grises. Elles y rentrent à une température moyenne de 28°C et ressortent à 9°C. En passant, leurs calories sont transférées à la pompe à chaleur. Parallèlement, l’eau provenant d’un ballon de préchauffage passe, via le circuit condenseur de la pompe à chaleur de 8°C à 45°C. Une chaufferie se charge ensuite de la faire monter à 55°C, température nécessaire pour l’eau chaude sanitaire. Cette température pourrait aussi être suffisante pour alimenter un plancher chauffant.

La régulation du Biofluides E.R.S (objet d’une garantie décennale) est opérée par un automate programmable de conception Biofluides chargé d’optimiser la récupération de chaleur tout en assurant les fonctions de sécurité, de signalisation et de téléalarme.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com

Copyright hotelseconews.com Mentions légales