Accueil > actualités reportages > Comprendre > Booking.com rejoint le Conseil mondial du tourisme durable

Booking.com rejoint le Conseil mondial du tourisme durable

Le Conseil mondial du tourisme durable (Global Sustainable Tourism Council-GSTC) a annoncé que Booking.com, l’une des principales plates-formes de voyage numériques au monde, avait officiellement rejoint son réseau.

Représentant un large éventail de parties prenantes du tourisme, les membres du GSTC jouent un rôle actif dans la durabilité des voyages et du tourisme et contribuent à l’important travail accompli par le GSTC pour promouvoir l’adoption généralisée des principes universels du tourisme durable. Contribuer à la protection et à la préservation des destinations dans le monde entier pour que les voyageurs puissent continuer à en profiter pour les générations futures est une priorité pour Booking.com depuis plusieurs années et constitue l’un des domaines d’intervention stratégiques de la société. Les efforts en matière de développement durable de Booking.com comprennent une initiative de volontariat des employés, qui en est à sa sixième année, qui soutient des projets d’amélioration de destinations dans le monde entier, ainsi qu’un programme d’accélération et d’autres initiatives de financement qui soutiennent un large éventail d’entreprises sociales et de projets innovants.

Alors que les voyages durables sont devenus un sujet beaucoup plus pertinent et urgent ces dernières années, Booking.com publie également un rapport annuel sur les voyages durables concernant l’évolution des préférences des consommateurs en matière de développement durable dans leurs voyages.

Le rapport 2019 sur les voyages durables de Booking.com a révélé que les voyageurs du monde entier préféraient un hébergement respectueux de l’environnement . Selon cette étude, 70% des voyageurs du monde entier affirment qu’ils seraient plus susceptibles de réserver un hébergement sachant qu’il est écologique, qu’ils recherchent un séjour durable ou non. Cependant, quand il s’agit de reconnaître un lieu de séjour durable, près des trois quarts (72%) des voyageurs du monde affirment qu’ils ne sont pas au courant de l’existence d’écolabels pour les hébergements de vacances, tandis que plus du tiers (37%) affirment qu’une norme internationale pour l’identification des hébergements respectueux de l’environnement les inciterait à voyager de manière plus durable, et 62% se sentiraient mieux de rester dans un hébergement doté d’un label écologique.

"Nous sommes ravis de rejoindre le GSTC et de collaborer plus étroitement avec leurs initiatives mondiales visant à promouvoir de nouvelles normes pour des déplacements durables », a expliqué Marianne Gybels, responsable mondiale de la RSE et du développement durable chez Booking.com. "Nous savons que nos clients souhaitent voyager en préservant la nature et ses ressources et que nombre de nos partenaires d’hébergement et autres fournisseurs de services sont désireux de répondre à cette demande. Nous pensons que le moment est opportun pour renforcer la collaboration avec GSTC. Ensemble, nous pensons pouvoir apporter plus de clarté et de transparence à l’ensemble du secteur du tourisme en matière de développement durable et, en fin de compte, contribuer à la sauvegarde à long terme des destinations que nous aimons. ”

"Nous sommes très heureux d’accueillir Booking.com au sein de GSTC", déclare Randy Durband, PDG de GSTC, "et nous sommes impatients de collaborer pour trouver des solutions permettant aux voyageurs de choisir des produits plus durables."

https://globalnews.booking.com/book...



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales