Accueil > actualités reportages > Initiatives > Costa Rica : l’hôtel cinq feuilles remplace le cinq étoiles pour des vacances (...)

Costa Rica : l’hôtel cinq feuilles remplace le cinq étoiles pour des vacances écologiques

Une nouvelle certification de tourisme mise en place pour les hôtels qui s’installent dans des zones situées au coeur de la nature, récompense ceux qui sont les plus engagés dans la protection de l’environnement, et qui peuvent ainsi obtenir jusqu’à cinq feuilles.

Le Costa Rica est bordé par l’Océan Pacifique et la mer des Caraibes distantes de 320 kilomètres seulement. En une journée, il est possible de profiter de paysages et de microclimats si différents qu’ ils donnent au pays un charme paradisiaque. Le soleil, les plages, la forêt pluviale, l’aventure au sein de la nature comblent des milliers de touristes, mais ce sont ces voyageurs qui sont de plus en plus nombreux à s’inquiéter de l’impact environnemental de leur séjour et qui choisissent de plus en plus des lieux d’hébergement respectueux de Dame Nature. Face à cette nouvelle demande croissante, le gouvernement de ce pays a opté pour une nouvelle certification décernant des "feuilles " à la place des étoiles pour récompenser les efforts des établissements les plus engagés dans la préservation de la nature.

Des établissements verts

On découvre des hôtels au sein de la forêt construits en matériaux écologiques comme le bois certifié, bénéficiant d’une climatisation naturelle qui cultivent leur jardin bio pour la plus grande satisfaction des clients, traitent les eaux usées, et produisent une énergie renouvelable. Les produits d’entretien sont biodégradables, le linge sèche au soleil pour diminuer la consommation énergétique, et la totalité des déchets est retraitée afin d’éviter toute pollution.

Le CST ( certification du tourisme durable) reconnait cette classification

Comme pour les étoiles traditionnellement décernées aux hôtels conventionnels, il est possible de décrocher jusqu’à cinq feuilles grâce au système de Certification de tourisme durable (CST). Au-delà de l’impact écologique, la responsabilité et la solidarité sociales sont également prises en compte. Le label bénéficie d’une reconnaissance internationale, afin que les principales agences de tourisme mondiales puissent donner leur préférence aux établissements les mieux notés. À l’heure actuelle, le pays compte déjà 29 hôtels ayant décroché les cinq feuilles. Parmi eux, le Playa Nicuesa Rainforest Lodge reçoit ses clients au beau milieu de la forêt tropicale, face au Pacifique. L’hôtel est uniquement accessible par la mer et permet de s’immerger dans un monde animal et végétal encore vierge, grâce à une architecture largement ouverte sur l’extérieur. Pour pénétrer à l’intérieur du bâtiment, les visiteurs doivent retirer leurs chaussures afin de préserver le magnifique plancher de bois et de favoriser le contact avec les lieux. Malgré des températures dépassant les 30 degrés et l’humidité provenant de la jungle, l’hôtel ne propose pas l’air conditionné : c’est la brise venue de la mer et l’ombre des arbres qui se chargent de rafraîchir l’atmosphère.

Une volonté très forte de développer l’éco-tourisme

La consommation d’électricité est réduite au minimum et ne dépasse pas 1000 kWh par mois, afin de ne pas trop solliciter les batteries, qui se rechargent grâce aux 20 panneaux photovoltaïques que compte le bâtiment. Lorsque l’énergie solaire se révèle insuffisante, un générateur fonctionnant au biogazole prend le relais. Les sacs ainsi que les bouteilles en plastique sont interdits, les fruits frais cueillis dans le jardin servent à faire du bon jus, remplaçant les sodas. Aux activités traditionnelles comme la randonnée, la plage, le kayak et la plongée, s’ajoutent la possibilité de prendre des cours de yoga, de participer à des débats sur l’écologie ou de planter des arbres. « Les personnes qui plantent un arbre se voient remettre un certificat pour leur contribution à la préservation de la forêt tropicale, et nous avons certains clients qui reviennent chaque année pour voir comment leur arbre a grandi », raconte Verónica Flores. Grâce à l’engagement d’hôtels comme le Nicuesa, les pratiques durables s’imposent peu à peu dans le secteur, permettant au Costa Rica de réaffirmer son statut de destination naturelle par excellence.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales