Accueil > Eau, air, énergie, déchets > Généralités > Dépenses énergétiques : une préoccupation majeure des français

Dépenses énergétiques : une préoccupation majeure des français

Huit foyers français sur dix déclarent que que la consommation d’énergie constitue pour eux un sujet de préoccupation important, alors que la crise économique et sociale sévit toujours. C’est ce que révèle la 7ème édition du baromètre annuel Énergie-Info.

Près de 8 foyers sur 10 (79% ; équivalent à 2012 et +4 points par rapport à 2011) déclarent que la consommation d’énergie constitue pour eux un sujet de préoccupation important. Notons que ce sujet préoccupe cette année un peu plus les foyers consommateurs de gaz et d’électricité (82%) que les foyers consommateurs exclusifs d’électricité (77%), alors que les niveaux étaient comparables en 2012. Par ailleurs, le niveau de connaissance du marché des consommateurs semble progresser.

Un intérêt persistant pour les questions concernant la consommation d’énergie.


Cette inquiétude évidente peut s’expliquer par le coût des énergies et dans ce contexte, 44% des foyers ont affirmé avoir réduit leur chauffage pour diminuer leur facture énergétique pendant l’hiver dernier. Signe d’une aggravation de la précarité énergétique, "15% des Français reconnaissent avoir rencontré des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz" (vs. 11% en 2012). Dans ce contexte, la notoriété des tarifs sociaux de l’énergie est en forte progression (78% connaissent leur existence contre 48% en 2010). En outre, une part plus importante des personnes interrogées cette année estiment avoir rencontré des difficultés pour payer certaines factures d’électricité ou de gaz naturel (15% vs 11% en 2012). C’est en particulier le cas des 18-34 ans (24%, contre 10% des 65 ans et plus) et des classes modestes (27%, contre 3% des classes aisées).

Les français mieux informés

Les ménages français sont plus nombreux que l’an passé à considérer avoir suffisamment d’information pour suivre leur consommation d’énergie (76%, contre 71% en 2012).

On observe aussi une très forte progression de la notoriété des tarifs sociaux pour l’électricité et le gaz naturel : un peu plus des trois-quarts des personnes interrogées (78%) connaissent leur existence ; ils étaient 48% en 2010. C’est parmi les 55-64 ans (86%) et les classes aisées (84%) que leur notoriété est la plus élevée.

Plus d’un Français sur deux sait qu’il est possible de changer de fournisseur (53% pour l’électricité et 55% pour le gaz). En six ans, la connaissance du droit à changer de fournisseur a progressé de 18 points pour l’électricité et de 25 points pour le gaz naturel. 

Le changement de fournisseur demeure toutefois une décision rare au sein des ménages : "seuls 9% des Français déclarent avoir déjà changé de fournisseur, principalement pour trouver des tarifs plus compétitifs (70%, soit plus 13 points par rapport à 2012)." Cette « frilosité » du marché s’explique par une faible connaissance de la marche à suivre (70% l’ignorent) et des offres des différents fournisseurs (83% n’ont jamais cherché d’information). Jusqu’à récemment, le peu d’attractivité financière des offres n’incitait pas à changer de fournisseur. Mais cela risque d’évoluer avec les hausses répétées des tarifs réglementés aussi bien pour le gaz que pour l’électricité.

Enfin, la tarification uniquement en fonction de l’énergie consommée est une solution proposée par le médiateur national de l’énergie qui suscite l’adhésion. Ce système a pour but d’inciter les consommateurs à réduire leur consommation d’énergie puisque la tarification est uniquement fixée en fonction de l’énergie consommée, avec une suppression de l’abonnement et des frais fixes qui seraient intégrés dans le prix de celle-ci.

Confusion entre EDF et GDF-Suez

Ces deux fournisseurs historiques restent liés dans l’esprit de 72% des français, alors qu’elles sont deux entreprises différentes et concurrentes, soit plus de 4 points par rapport à l’année 2012." En outre, deux tiers des personnes interrogées (63%) considèrent que pour l’utilisation de l’électricité et du gaz naturel, il est préférable d’avoir un seul fournisseur.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales