Accueil > labels, certification R.S.E > Généralités > Eklo Lille : Betterfly Tourism lui décerne la note A de l’étiquette (...)

Eklo Lille : Betterfly Tourism lui décerne la note A de l’étiquette environnementale

L’audit du cabinet Betterfly Tourism, cet hôtel "Economique" de 98 chambres démontre de faibles impacts environnementaux sur le climat, la consommation d’eau et la consommation d’énergie. Mais sa part de produits bio et écolabellisés reste encore minime. Plus de 200 hôtels en France ont obtenu depuis fin 2018 une note d’étiquette environnementale allant de A à E.

Après l’Eklo Bordeaux, l’Eklo Lille est le deuxième hôtel de la chaîne à obtenir la note A de l’étiquette environnementale. La meilleure, en l’occurrence, sur une échelle qui va de A à E. Elle atteste d’une très bonne performance environnementale d’ensemble, selon l’auditeur Betterfly Tourism. Malgré l’utilisation encore marginale (4 %) de produits bio et écolabellisés. La vocation de l’affichage environnemental hôtelier, matérialisé par une étiquette, est de donner aux consommateurs des informations « précises et comparables » sur les impacts environnementaux du service qu’il consomme. En l’occurrence un séjour à l’hôtel, petit-déjeuner inclus . Cette étiquette existe également pour les produits électroménagers, le logement, les appareils de climatisation, de production d’eau chaude, les luminaires…

Des coûts d’exploitation réduits grâce à de bonnes pratiques environnementales

L’affichage offre un grand intérêt aussi pour les hôteliers. Mesurer ses performances environnementales conduit, en principe, à les améliorer ensuite. Sachant, c’est l’argument de Betterfly, que ces améliorations se traduiront par une diminution des coûts d’exploitation. Réduire ses consommations d’eau et d’électricité, c’est bon pour la planète. Mais c’est bon aussi pour son bilan.

Pour mesurer l’impact environnemental d’une nuitée avec petit déjeuner, l’étiquette hôtelière combine quatre indicateurs. En premier lieu, les retombées sur le changement climatique (les émissions de gaz carbone produit par l’hôtel et ses fournisseurs). Betterfly les a chiffrées à 4,6 kilos par personne dans le cas de l’Eklo Lille. En second lieu, la consommation d’eau (230 litres d’eau par personne à Lille). En troisième lieu, la consommation de ressources énergétiques non renouvelables (24 kwh par personne). Et enfin, la proportion de produits labellisés et écolabellisés, moins polluants que des produits conventionnels. Betterfly les estime à 4 % du total atteignable dans les familles de produits concernées (alimentation, entretien, hygiène…). L’hôtel lillois explique avoir pu décrocher cette note maximale grâce à sa démarche éco-responsable, en construction comme en exploitation. Le cabinet d’architecture Patriarche a réalisé un bâtiment labellisé Basse Consommation (BBC). Des aérateurs équipent les lavabos et douches pour réduire la consommation d’eau. L’électricité se coupe automatiquement dans les chambres, dès qu’elles ne sont plus occupées. Et la ventilation CTA double-flux récupère la chaleur. L’hôtel met des poubelles de tri sélectif à la disposition des clients et employés. Enfin, il contribue aux mobilités douces en proposant des vélos à la location (5 euros la journée) et en mettant à disposition des bornes de recharge pour véhicules électriques,

Plus de 200 hôtels affichent une étiquette environnementale

Mais ces bonnes pratiques ne suffisaient pas. En 2019, Eklo a donc engagé à Lille un plan d’action pour diminuer encore son impact environnemental et obtenir la note A. Un gel douche grand format bio et labellisé Ecocert a remplacé les produits d’accueil individuels dans les chambres. Par ailleurs, l’hôtel utilise désormais des produits de nettoyage Enzypin, également bio et écolabellisés. Les clients consomment des confitures et des pâtes à tartiner bios et en pot. L’hôtel produit d’ailleurs son propre miel, en partenariat avec BeeCity, spécialiste de l’apiculture urbaine, qui gère ses deux ruches. Les emballages individuels et plastique sont bannis.

Depuis fin 2018, Betterfly Tourism déclare avoir délivré plus de 200 étiquettes hôtelières (valables trois ans), sur son nouveau format. Pour en faciliter l’accès et réduire le coût du diagnostic, le cabinet nantais offre d’ailleurs la possibilité de réaliser son étiquette en ligne. Une soixantaine d’établissements ont ainsi pu tester l’affichage environnemental pendant le confinement. Enfin, l’agence expérimente la démarche sur les campings, les spas, les thalassos et les restaurants.



Emplois hôteliers

SortirDuPetrole.com

Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales