Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Comprendre > Etude Amadeus : le TO des hôtels atteint les 2/3 du niveau d’avant pandémie (...)

Etude Amadeus : le TO des hôtels atteint les 2/3 du niveau d’avant pandémie en avril 2021, les hôteliers optimistes

Une nouvelle étude d’Amadeus révèle comment le secteur de l’hôtellerie dans le monde s’est adapté, ainsi que les tendances qui, selon les hôteliers, devraient perdurer à mesure que le secteur va se reconstruire.

Les données Amadeus’ Demand360® business intelligence montrent que les niveaux d’occupation des hôtels sont déjà dans une phase croissante. Le taux d’occupation au niveau mondial a atteint 46% en avril 2021, alors qu’il n’était que de 13% en avril 2020, et marquait ainsi son plus bas niveau. Le taux d’occupation de l’hôtellerie au niveau mondial est donc remonté de deux tiers, sachant qu’avant la pandémie, le taux d’occupation à cette période de l’année était de 70%. Les données montrent également que le délai de réservation s’allonge, ce qui indique que les consommateurs sont de plus en plus confiants pour planifier. Pendant la majeure partie de l’année dernière, presque toutes les réservations mondiales étaient effectuées dans les 7 jours précédant le voyage. Ces dernières semaines, les réservations effectuées le jour même du voyage, les plus difficiles à satisfaire pour le secteur, ont diminué à l’échelle mondiale, passant de 39 % la première semaine de 2021 à 23 % la semaine du 25 avril 2021, et les réservations effectuées entre 31 et 60 jours avant le voyage ont augmenté, passant de 6 % la première semaine de 2021 à 11 % la semaine du 25 avril 2021.

L’étude Rebuilding Hospitality est basée sur une enquête auprès de 688 hôteliers du monde entier, ce qui donne un nouvel aperçu de leur sentiment actuel et de leurs intentions :

Progression significative de l’optimisme : Il existe un sentiment d’optimisme puisque 30 % des hôteliers prévoient d’ouvrir un ou plusieurs sites en 2021. Les voyageurs de loisirs sont le moteur de la reprise : La majorité (63 %) des hôteliers du monde entier pensent que les voyages de loisirs seront le moteur de leur reprise, les loisirs nationaux étant de loin ceux qui y contribuent le plus (45 %). Dans le même ordre d’idées, les données d’Amadeus montrent que les États-Unis, la Chine et le reste de l’Asie commencent à voir une augmentation du volume des réservations OTA, faisant ainsi glisser la tendance à l’égard des réservations directes vues pendant la pandémie. Le recrutement sera une priorité absolue : Plus de la moitié (59%) des hôteliers, au niveau mondial, prévoient qu’ils devront embaucher du personnel en 2021. Les hôteliers ont des avis partagés quant aux passeports vaccinaux : Plus de la moitié des hôteliers asiatiques disent qu’ils envisagent de demander des passeports vaccinaux avant d’autoriser leurs clients à séjourner dans leur établissement, tandis qu’un peu moins de la moitié des hôteliers en Amérique disent qu’ils n’adopteront certainement pas cette approche. Dans la région Europe, Moyen-Orient et Afrique, près de la moitié des hôteliers sont incertains quant à leur stratégie dans ce domaine. Si l’on considère les éléments-clés mis en place lors de la pandémie qui resteront dans le long terme, le rapport révèle que :

Les renforcements des mesures sanitaires resteront : Un tiers (32 %) des hôteliers pensent qu’ils auront toujours besoin de mesures importantes de distanciation sociale, de règles sanitaires et d’hygiène visibles. Réduction sur le long terme des contacts avec les clients et du nettoyage : 20 % des hôteliers, au niveau mondial, indiquent qu’ils réduiront au minimum les interactions entre le personnel et les clients sur le long terme, et 21 % prévoient de réduire les tâches de nettoyage quotidiennes réalisées pour les clients.

La personnalisation pourrait aider à franchir le cap de l’hospitalité sans contact : Plus d’un quart des personnes interrogées (30%) ont déclaré que la technologie sans contact pour soutenir les expériences personnalisées des clients était l’une des évolutions de l’hospitalité qui les enthousiasmait le plus quand nous sortirons de cette pandémie. Environ un hôtelier sur quatre (24 %) a ajouté qu’il se tournerait vers la technologie pour favoriser les expériences personnalisées, en veillant à ne pas perdre la "touche humaine" de l’hospitalité. Les “vacances-travail” ou staycations et les investissements pour des locations longs séjours : Les approches commerciales créatives, telles que l’offre de "vacances-travail" et l’investissement dans des installations qui aident les voyageurs à prolonger leur séjour, ont permis aux hôteliers de tester de nouvelles stratégies pour accéder à de nouveaux segments de clientèle. Les hôteliers indiquent que ces investissements feront partie de leur portefeuille à long terme.

Méthodologie

Amadeus a interrogé 688 hôteliers de par le monde en mars et avril 2021 pour recueillir les données de ce rapport.

Le rapport reprend les données d’Amadeus Demand360®, la seule solution business intelligence complète du secteur. Utilisée par plus de 30 000 hôteliers dans le monde, Demand360® fournit deux ans de données historiques sur le marché et un an de données prévisionnelles sur l’occupation des chambres, afin de permettre aux hôteliers de créer leurs stratégies de revenus les plus rentables et de surpasser la concurrence.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales