Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Initiatives > Faire voler des avions à l’huile de cuisson usagée ?

Faire voler des avions à l’huile de cuisson usagée ?

C’et maintenant chose faite ! Le pari d’Air France-KLM, de Total, du Groupe ADP et d’Airbus a été gagné. Ces quatre collaborateurs ont participé au premier vol long-courrier avec du carburant d’aviation durable (SAF), effectué le 19 mai dernier, entre l’aéroport Charles De Gaulle à Paris et Montréal (Canada).

Pour réaliser ce test, Total a produit du SAF à partir d’huiles de cuisson usagées dans sa bioraffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône) et son usine d’Oudalle (Seine-Maritime) et assure n’avoir utilisé aucune huile vierge d’origine végétale. Ce biocarburant a été incorporé à hauteur de 16 % au jetfuel traditionnellement utilisé. En effet, les biocarburants peuvent être incorporés aux carburants traditionnels sans nécessiter de modification, aussi bien au niveau des infrastructures de stockage et de distribution, qu’au niveau des avions et de leurs moteurs. « Le groupe Air France-KLM, est engagé de longue date dans la réduction de son empreinte environnementale. Les carburants aériens durables constituent, avec le renouvellement de notre flotte, le principal levier accessible à moyen terme pour réduire de moitié nos émissions de CO2 par passager/km d’ici à 2030 », a commenté Benjamin Smith, directeur général d’Air France-KLM. La compagnie aérienne a effectué son premier vol avec du SAF en 2009, et a réalisé entre 2014 et 2016 78 vols avec un taux d’incorporation de 10 %, et ce, déjà en collaboration avec Total.

Une réglementation qui évolue

Actuellement, la législation française prévoit l’incorporation de 1 % de ce type de biocarburant sur tous les vols au départ de la France, et ce dès 2022. Le Green Deal européen a une ambition d’incorporation progressive à hauteur de 2 % d’ici à 2025 et de 5 % à l’horizon 2030. En incorporant 16 % de SAF pour ce vol, les collaborateurs auraient évité l’émission de 20 tonnes de CO2 pour ce simple vol.

Afin de répondre à cette évolution de la législation, Total prévoit la production de SAF sur son site de Grandpuits (Seine-et-Marne) dès 2024. « Le développement des biocarburants constitue un des axes de la stratégie multi-énergies de Total pour relever le défi de la décarbonation du secteur des transports. Après avoir démarré avec succès la production de biocarburants aériens durables sur nos sites de production en France en mars dernier, nous poursuivons l’adaptation de notre outil industriel pour répondre à la demande croissante du secteur aérien dans la décennie à venir », a déclaré Patrick Pouyanné, p-dg de Total.

Parallèlement à ce premier vol, Airbus mène plusieurs séries de tests afin de certifier des avions de ligne volant avec 100 % de SAF.



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales