Accueil > actualités reportages > La vie des hotels > Fréquentation touristique en légère baisse à Paris et en Ile-de-France en (...)

Fréquentation touristique en légère baisse à Paris et en Ile-de-France en 2014

La fréquentation touristique a légèrement baissé à Paris et dans la région parisienne en 2014 (-0,8%), avec un nombre quasi-stable de visiteurs étrangers et un léger repli côté français, selon un bilan du Comité régional du tourisme Paris-Région.

La région a enregistré 32,2 millions d’arrivées hôtelières, dont 15,7 millions de la part de clients étrangers (-0,4%) et 16,6 millions de clients français (-1,2%, soit 200.000 arrivées en moins), selon ces chiffres.

Depuis 2012, le nombre d’arrivées hôtelières diminue à Paris et en région parisienne : il est passé de 32,7 millions en 2011 et 2012 à 32,5 millions en 2013 puis 32,2 millions en 2014. Sur les dix dernières années, l’année 2014 constitue la 5e meilleure performance, derrière le record de 2011-2012.

Sur fond d’attentats, le mois de janvier 2015 a été terne : selon le Comité régional, 50% des hôteliers évoquent une activité en baisse par rapport à janvier 2014, 30% équivalente et 20% en hausse.

Sur l’année 2014, Paris et sa région ont comptabilisé au total 66,7 millions de nuitées hôtelières, dont 38,3 millions pour les visiteurs internationaux (-1,6%) et 28,4 millions pour les Français (-0,7%). La clientèle d’affaires recule de 7,5% à 25,3 millions de nuitées, soit près de 40% du total.

La part de la clientèle étrangère est elle en très légère hausse en termes d’arrivées (48,6%, soit +0,2 point) et en très légère baisse en termes de nuitées (57,4%, soit -0,2%).

Le taux d’occupation des hôtels a lui progressé en 2014 de 0,8 point à 75%. Et ce, surtout au profit des hôtels de la Grande Couronne parisienne - où désormais 41,7% de la clientèle est étrangère.

Le Comité régional du tourisme estime que "dans un contexte économique qui reste difficile, 2014 est une nouvelle année de référence en termes d’arrivées touristiques pour la destination". La clientèle étrangère est formée pour plus de la moitié par des touristes européens (55,5%). Et les touristes en provenance de destinations lointaines sont en hausse.

"Si les années précédentes une baisse des clientèles traditionnelles et notamment européennes et une forte hausse des clientèles émergentes, notamment asiatiques, étaient constatées, cette année les tendances sont plus mitigées", commente le Comité Paris-Région.

Dans le palmarès des visiteurs étrangers, les Britanniques restent en tête (même s’ils se sont repliés de 0,5% à 2,15 millions), suivis par les Américains (2,05 millions), les Allemands (1,05 million), les Italiens (995.000) et les Espagnols (913.000), ces derniers réintégrant ainsi le Top 5.

Les Chinois arrivent 6e (836.000), devant les Belges (7e, 769.000) et les Japonais (8e, 707.000).

La clientèle chinoise a baissé de 6% "après une hausse vertigineuse en 2013", tout comme les Japonais (-6,7%). Les Allemands reculent eux de 7,9%.A contrario, les Espagnols et les Italiens, qui étaient venus moins nombreux avec la crise, progressent respectivement de 5,1% et de 4,2%, les Américains de 3,7%. Quant aux arrivées de ressortissants du Proche-Orient et du Moyen-Orient, elles affichent la plus forte hausse (+18,5%).

Géographiquement, les hôtels de la "Grande Couronne" parisienne sont les seuls à avoir enregistré une croissance des arrivées de touristes (+0,5%), Paris et la Petite couronne étant en repli, respectivement de 1,4% et 1,3%.

Côté nuitées, les hôtels de Paris intra muros en ont perdu 2,2% à 36 millions, contre -1,2% en Petite couronne à 12,9 millions et +0,7% en Grande Couronne à 17,7 millions.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales