Voir le Menu
Accueil > actualités reportages > Initiatives > Ginto Hotels signe la convention Surfrider Foundation Europe

Ginto Hotels signe la convention Surfrider Foundation Europe

La pollution plastique qui dévaste nos océans devient un enjeux majeur pour la planète entière. Afin de sensibiliser ses clients et collaborateurs à ce fléau mondial, GINTO Hotels et ses établissements, l’Hôtel Paradis à Paris, l’Hôtel Saint-Julien à Biarritz et l’Hôtel Gambetta à Bordeaux s’engagent auprès de Surfrider Europe Foundation dans la lutte contre cette pollution.

Pour démontrer son engagement auprès de Surfrider Europe Foundation, rien de tel que de participer à un tout premier évènement organisé par le groupe dans le cadre de ce partenariat : son "initiative Océane" le 27 octobre 2021 sur les bords du Canal Saint-Martin à Paris !

Une action participative

L’Hôtel Paradis, situé dans le 10e arrondissement, invite toutes les bonnes volontés à venir ramasser les déchets avec du matériel fourni (gants, sacs ...). Les Initiatives Océanes sont des actions concrètes permettant de protéger l’environnement, et prendre conscience des impacts de la pollution liée aux déchets directement, tout en passant un moment agréable en famille, entre amis ou avec de nouvelles personnes. Le groupe accorde une place importante au développement durable dans la gestion de l’hôtel. Cet engagement s’est traduit par l’obtention du label "Ocean Friendly Restaurant" en Septembre 2021. Ce label a été conçu pour encourager les restaurateurs à effectuer une transition écologique et à témoigner leur engagement en faveur du développement durable par le biais d’actions concrètes. C’est dans cette dynamique que Ginto opère ses hôtels afin de réduire le plus possible leur impact sur l’environnement. À Paris, en tant qu’hôtel de quartier, le Paradis privilégie les circuits courts avec des commerçants du 10e ou plus largement de la région Ile de France : pains de la Maison Julhès, fromages et légumes régionaux, bières Paradis brassées à Saint-Ouen.

Les cours d’eau, rivières et fleuves sont la principale source de pollution des mers

Selon experts se sont intéressés à la pollution plastique et affirment, dans une publication du célèbre « Science », que si nous continuons sur ce chemin, le rejet des déchets plastiques dans les océans devrait tutoyer le chiffre effrayant de 29 millions de tonnes dans 20 ans, ce qui correspond à une quantité trois fois plus importante qu’actuellement.

La pollution plastique en en quelques chiffres :

  • Chaque année, 8 millions de tonnes de déchets en plastique sont rejetées dans les océans.
  • Ils sont directement responsables de la mort d’environ 100 000 mammifères marins par an.
  • 20% des déchets plastiques des océans sont générés par la flotte maritime.
  • Les 80% restants proviennent d’activité terrestre.
  • La grande majorité des déchets plastiques sont des emballages, soit 146 millions de tonnes.
  • Les pays riches sont à l’origine de près de 40% de ces déchets. 10 % des déchets présents dans l’océan proviennent des activités maritimes.

Pour participer à l’Initiative Océane le 27 octobre 2021 :

https://www.initiativesoceanes.org/...



Hotels Econews- 4, rue des Tennerolles, 92210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales