Accueil > labels, certification R.S.E > Généralités > Green Globe s’affiche au siège des Nations-Unies

Green Globe s’affiche au siège des Nations-Unies

Le PDG de la Certification Green Globe, Guido Bauer, a été invité à parler de développement durable et à montrer ses succès dans l’industrie hôtelière, au siège des Nations-Unies à New-York.

La structure de certification Green Globe a été invitée à intervenir lors de la réunion d’experts du groupe d’amélioration du tourisme durable (Enhancing Sustainable Tourims, EGM), qui a eu lieu au siège des Nations-Unies, fin octobre, à New-York. On trouve dans ce type de réunions des experts nationaux du tourisme durable, des représentants du secteur privé de l’industrie du tourisme, des associations représentatives, des structures des Nations-Unies engagées dans la promotion du tourisme durable, les représentants d’organisations internationales, le groupe de la Banque Mondiale, l’Agence de Coopération Internationale allemande, la Société d’Écotourisme Internationale, etc.

Objectif de l’EGM : proposer des recommandations de bonne pratique, de promotion du développement durable et de l’écotourisme

Présente dans plus de 83 pays dans le monde entier, la certification Green Globe touche notamment l’hôtellerie de luxe. Dans sa présentation, le PDG Guido Bauer a montré le succès des membres de Green Globe dans toutes les régions du monde. Il a rappelé que les certifiés Green Globe économisent l’énergie et les ressources en eau, réduisent les coûts opérationnels et contribuent positivement à la vie locale et à l’environnement. Pour lui, la certification Green Globe est au premier rang des solutions durables pour le voyage international et le marché du tourisme. « C’était un privilège de présenter des membres de Green Globe et leur succès dans le développement durable », a ensuite commenté Guido Bauer. La Conférence de Nations unies sur le Développement durable, tenu en juin 2012 (Rio + 20), a souligné qu’un tourisme Durable bien géré et conçu, peut contribuer de manière significative au développement durable, qu’il a le potentiel de contribuer à une économie verte, de créer des emplois... Elle a également noté que pour permettre de telles synergies positives, il convenait de développer la conscience environnementale, la compréhension de l’importance de la biodiversité et des écosystèmes, des liens entre l’impact de tourisme, les communautés locales et la diversité culturelle. Dans ce sillon, l’objectif de l’EGM est de pointer les tendances non durables du tourisme et de proposer des recommandations de bonne pratique, de promotion du développement durable et de l’écotourisme comme moyen de se battre contre la pauvreté.



Hotels Econews, 1, rue de Crillon, 92 210 Saint-Cloud. Mail:jfb@hotelseconews.com Copyright hotelseconews.com Mentions légales